Mi-août 2022, que faire en Sicile événements programmés

#Miaoût #faire #Sicile #événements #programmés

Il existe de nombreuses initiatives dans la région pour la période d’août : des fêtes médiévales à Catane à la Regata dell’Assunta à Syracuse, en passant par les nombreuses expositions ouvertes à Palerme et les merveilleuses excursions naturalistes qui peuvent être faites sur tout le territoire sicilien.

Les photos satellites de Serradifalco au Forum de Palerme

Spazio / Terra est le titre de l’exposition photographique de Max Serradifalco inaugurée le samedi 6 août au Forum Palermo.
Pendant un mois entier, il sera possible d’admirer, sur la Piazza Water, dix des œuvres les plus significatives de l’artiste de Palerme, connu pour ses photos satellites, parmi lesquelles : l’image d’une île de la Polynésie française qui rappelle la Sicile par sa forme et ses couleurs .
L’idée de Max Serradifalco, qui revient exposer au centre commercial après 10 ans de photographie il y a cinq ans, est de faire voyager le regard du visiteur, de manière virtuelle, et c’est ainsi qu’il peut être admiré d’en haut, ou plutôt depuis l’espace, des lieux lointains et fascinants comme la Namibie, l’Argentine, le Soudan, la Polynésie française, le Qatar, ou des terres difficiles et difficiles d’accès comme le Groenland.

Fêtes médiévales à Catane

À Catane ont lieu les fêtes médiévales, un événement organisé dans le centre-ville où de véritables scénographies sont mises en place qui, associées à des danses et des banquets, plongeront les visiteurs dans cette période historique.
L’événement propose une série d’activités accessibles à tous.

Des excursions pour tous les goûts

En Sicile, il est possible de partir à l’aventure en escaladant l’Etna ou en visitant la splendide Taormina.
Pourtant, il est possible de faire une excursion dans les gorges de l’Alcantara ou dans les îles Cyclopes.
Ce sont des lieux qui dans leur naturel offrent des paysages magiques.

Mi-août à Syracuse

Le jour d’août à Syracuse, il y a la Festa del Mare et la Regata dell’Assunta.
C’est une fête très sincère.
À Syracuse, il y a la Festa et le Palio del Mare, une régate des quartiers historiques d’Ortigia dans les eaux du port.

À partir du 10 août, cependant, à Palazzolo Acreide, il y a la fête de San Sebastiano, je les fêtes durent dix jours.

Paysages kaléidoscopiques dans un triomphe de couleurs à Mazara del Vallo

« Paysages kaléidoscopiques » est le titre de l’exposition de peinture de Pietro Asaro inaugurée le samedi 6 août à la galerie Black Box de Mazara del Vallo, via Garibaldi 26 et se poursuivra jusqu’au 26 août.
« Il comprend les dernières expériences de l’artiste Mazara qui, à travers une utilisation énergique de la couleur, réalise une décomposition et une recomposition originales des formes originales du paysage – explique le commissaire de l’événement Gianluca Serra – Les œuvres exposées filtrent, comme dans un kaléidoscope, la réalité visuelle et, tout comme ils la transfigurent en de nouvelles articulations de signes, ils la rendent capable d’évoquer des visages, des émotions, des fragments de vie qui restent sous trace, voire sous la toile, sans aucune prétention à la narration.
La couleur resplendit vivement sur la toile, dans une stratification tantôt convulsive, tantôt géométrisante, qui suggère les mouvements complexes d’une âme inquiète qui trouve un soulagement dans l’éphémère pacification de l’acte créateur ».

A Castelbuono, la manne devient art

Inaugurée au Musée Civique de Castelbuono, l’exposition La coupe, la greffe, le château du couple d’artistes Domenico Mangano & Marieke van Rooy, organisée par Valentina Bruschi ; résultat du projet lauréat homonyme de l’appel PAC-Piano pour l’art contemporain 2020.
Le projet, en collaboration avec le Musée Naturaliste « F.
Minà Palumbo » de Castelbuono, reconfirme l’approche et les méthodes de promotion culturelle adoptées par le Musée pour la valorisation du patrimoine local.
« Il s’agit d’une initiative participative qui a impliqué la communauté de Castelbuono », déclare la directrice du Musée, Laura Barreca, « et promeut et interprète l’identité du territoire à travers les langages de l’art contemporain, de l’art et de l’artisanat.
« .
L’origine de la recherche est une expérience artistique dans le traitement de la céramique, obtenue grâce au greffage avec de la manne, une résine extraite de la sculpture du tronc des frênes, typique des Madonie.
En fait, le titre fait référence à la plaie d’où s’écoule la manne, une sorte d’incision cicatrisante qui génère une nouvelle lymphe et de nouvelles formes, si elle est greffée dans un autre matériau.
Les artistes ont mené un processus de recherche expérimentale pendant la résidence artistique à l’intérieur du Castello dei Ventimiglia du XIVe siècle.
L’exposition, installée dans les deux salles d’exposition du rez-de-chaussée du Château, témoigne des phases du processus de création et de son aboutissement final avec la création d’une installation sculpturale et performative qui implique le spectateur dans un contexte physique et expérience visuelle.

La permanente de Letizia Battaglia dans Pollina

Un nouveau lieu pour l’exposition permanente « Letizia Battaglia 1986 », créée en juillet 2018 dans les locaux sous le théâtre Pietrarosa à Pollina (Pa).
Il y a 24 clichés de Letizia Battaglia, décédée en avril dernier, tous pris à Pollina en 1986 à plusieurs reprises, dont une fête de San Giuliano et un enterrement.
Demain, à 18h30, le nouveau siège sera inauguré sur la Piazza Duomo, dans les locaux au rez-de-chaussée du Museo della Manna.
« La proposition d’un aménagement sobre dans les salles sous le suggestif Théâtre Pietrarosa a alors été très appréciée de Letizia Battaglia, qui après des années de tentatives répétées, entre 2014 et 2018, s’est engagée avec moi et avec l’administration Culotta pour que une exposition permanente, unique en son genre, pouvait être réalisée avec succès, mais il était urgent de trouver un nouveau lieu, afin que ce patrimoine puisse être à nouveau utilisé aux yeux du monde, d’autant plus après la mort récente du grand photographe « , dit Maria Giuliana, créatrice et organisatrice de l’initiative, engagée dans ces années dans la promotion d’événements culturels à Pollina.
« Une solution a été rapidement trouvée – ajoute le maire Pietro Musotto – Nous nous engageons à garantir tout le soutien collaboratif et efficace au professeur Giuliana qui coordonne l’organisation de l’événement et à Stefania Randazzo, qui est maintenant, comme alors, la conservatrice du ‘mise en scène’.

Les maîtres du XXe siècle exposés à Centuripe

« Les Maîtres du XXe siècle : de Guttuso à Vedova.
Œuvres de la collection Alberto Della Ragione », à découvrir jusqu’au 8 janvier à l’Antiquarium de Centuripe.
Organisé par Sergio Risaliti, directeur du Museo Novecento de Florence, le projet d’exposition est né de la collaboration entre la municipalité de Centuripe et le musée florentin dans le but de mettre à disposition une sélection de chefs-d’œuvre, exposés pour la première fois en Sicile et à venir de l’une des plus importantes collections consacrées à l’art italien du XXe siècle : la Collection Alberto Della Ragione.
« Après avoir surmonté l’obstacle de la pandémie, les œuvres de la collection civique ont recommencé à voyager, et cette fois elles arrivent à Centuripe, comme pour couvrir un éventail d’actions qui ont tracé une ligne de continuité dans la péninsule – dit Sergio Risaliti – Nous sommes heureux de cette collaboration avec la Municipalité de Centuripe et avec le Maire Salvatore La Spina, qui a toujours été un amoureux de l’art ».
Avec une sélection d’œuvres allant de Renato Guttuso, une salle entière est consacrée à ses œuvres, à Emilio Vedova, de Mario Mafai à Filippo de Pisis, le public pourra admirer quarante et un chefs-d’œuvre du brave mécène qui depuis les années 1920 se consacre à l’art.
Parmi les œuvres les plus prestigieuses « Le massacre », de Guttuso selon la précédente critique artistique du Guernica de Picasso.
Une scène bondée de corps mutilés, jetés dans une fosse commune qui rappelle le 23 juillet 1943, le jour de la capture par les alliés de Palerme.
« La présence à Centuripe de quarante et une œuvres des plus grands maîtres du XXe siècle était inimaginable, jusqu’à récemment – déclare le maire de Centuripe, Salvatore La Spina – Aujourd’hui, nous pouvons dire avec fierté que Centuripe accueille l’une des expositions les plus importantes du l’île en 2022 ».

Actualité actualisée de la Sicile 2022-08-12 07:19:00

This post is also available in: Anglais Français Allemand Espagnol