De la via David Sassoli au largo Pietro Barbaro, les noms des rues et des places de la ville changent

#David #Sassoli #largo #Pietro #Barbaro #les #noms #des #rues #des #places #ville #changent

Non seulement le plaque pour Giuni Russo devant la boîte à musique.
De David Sassoli à Pietro Barbaro, plusieurs rues et places de la ville sont sur le point de changer de nom pour porter le nom de personnages disparus plus ou moins récemment.
Il y a six décisions, signées entre le 15 et le 16 mars, par lesquelles le maire demande à la préfecture de changer la toponymie de certains espaces.

Par David Sassoli

À David Sassoli, président du Parlement européen en fonction jusqu’à sa mort en janvier dernier, Orlando, également à la demande d’un jeune palermitain, Alessandro Salerno, a proposé de nommer le courant via RL29, de via Lanza di Scalea et de Rotonda Filippo Mignosi jusqu’à à via San Lorenzo.

Via Norma Cossetto et Largo Pietro Barbaro

Dans le troisième arrondissement, après la motion présentée par le conseiller municipal Igor Gelarda, il deviendra via Norma Cossetto, une étudiante décédée en 1943, à l’âge de 23 ans, dans une foiba, l’actuelle via OS 6, de via Santa Maria di Gesù, après le civique 3 / F, sur via dell’Orsa Minore.
L’espace entre via Francesco Crispi, entre les numéros 141 et 153, et le port, où se trouve l’Agence des douanes, sera dédié à l’armateur Pietro Barbaro, à la demande du professeur Marcello Saija.

Salon Largo Eliodoro Sollima et Giulia Randazzo

Sur proposition de sa fille Annamaria Sollima à Eliodoro Sollima, décédé à 73 ans en 2000, pianiste et compositeur, à qui est déjà dédié le théâtre municipal de Marsala, sa ville natale, aura droit le tronçon de via Castello à côté du Conservatoire.
Enfin, la salle de l’ancienne église de San Matteo ai Crociferi, via Torremuzza, sera attribuée à la journaliste Giulia Randazzo, décédée en 2010 à l’âge de 53 ans.

This post is also available in: English