Une fois de plus le centre de jour pour enfants autistes est arrêté Cittadinanzattiva demande l’intervention du préfet

#Une #fois #centre #jour #pour #enfants #autistes #est #arrêté #Cittadinanzattiva #demande #lintervention #préfet

Encore un arrêt pour la construction, dans les locaux du Complexe Marin de Mortelle, du premier centre de jour pour enfants atteints de troubles du spectre autistique.
Selon ce qui a été annoncé par Cittadinanzattiva, en effet, le processus de naissance du centre, initié par l’ancien commissaire Leonardo Santoro, a subi un nouveau revers avec la mise en place de la nouvelle administration.
Cela a poussé l’association à écrire au préfet Cosima Di Stani afin qu’il intervienne pour sortir de l’impasse qui s’est installée.

« Nous demandons par la présente que votre Excellence – lit une lettre de Cittadinanzattiva adressée au préfet – convoque le maire de Messine, le Dr Federico Basile, à la préfecture […] dans le but de représenter les termes du projet d’accord entre les acteurs institutionnels et de poursuivre le processus initié par le Commissaire Santoro.

« Cela représente que les associations de familles de patients ont demandé une rencontre avec le maire nouvellement élu de Messine officiellement et sous peu sans enregistrer aucune réponse et / ou disponibilité pour la poursuite du calendrier à ce jour, étant donné que le responsable De Francesco a déjà préparé un projet d’accord pour signature.

« La naissance du centre de jour pour enfants autistes, au complexe Marino de Mortelle, représente un réel besoin pour les familles et les enfants qui, à ce jour, ne peuvent pas utiliser le service au Centre de Nice, Barcelone, Naso faute de lieux ou doivent, plusieurs fois par semaine, soumettre les enfants, déjà atteints de leur pathologie, à un long trajet en voiture ou en bus pour rejoindre les centres situés à plusieurs kilomètres de la municipalité de Messine ».

Actualité actualisée de la Sicile 2022-06-30 14:10:00

This post is also available in: Anglais Français