Santuzza di Palermo est de retour parmi ses habitants

#Santuzza #Palermo #est #retour #parmi #ses #habitants

Pour le 398e Festino di Santa Rosalia, le défilé revient, de la cathédrale à la mer, avec un « set » de partitions musicales et de feux d’artifice traditionnels.
Le programme

UN fête choraleconçu et partagé par un large groupe de travail participatif qui a collaboré pour composer et mettre en œuvre en très peu de temps le programme de l’édition 2022 qui confie à musique le message salvateur de vaincre la pandémie.

Après deux ans de suspension, le Fête de Santa Rosalia de retour parmi le peuple, où depuis 398 ans il renouvelle le rite de renaissance de la ville, représentant et incarnant ses différentes âmes, sa nature séculière et religieuse.

Selon la tradition, le char triomphal défilera le long du Cassaro il 14 juilletà travers un chemin musical « Vers les gares », qui partira de Porta Nuova / Palazzo Reale et s’arrêtera à la cathédrale, sur la Piazza Vigliena, à l’intersection avec la Via Roma, à la Mura delle Cattive et, enfin, arrivera au Palchetto della Musica pour un dernière salutation musicale avant le très attendu feu d’artifice.

Devant le wagon, au premier rang sur tout le parcours, médecins, infirmières, protection civile, forces de l’ordre, la Croix-Rouge défilera en signe de gratitude pour ceux qui pendant la pandémie ont sauvé des vies humaines au prix, souvent de les leurs.

« Chanson contre la peste » est le titre de cette édition et « Neuf orchestres et une prière » est le sous-titre et la synthèse du programme artistique, une mosaïque de contributions données par les principales institutions culturelles de la ville.

« Le Festino di Santa Rosalia est plus qu’une fête », a déclaré le maire de Palerme, Roberto Lagalla – c’est un grand moment communautaire qui attire, implique, intègre, embrasse, pacifie.
C’est une façon d’être à Palerme, qui renouvelle chaque année le pacte communautaire qui lui permet de renaître des problèmes et de se remettre à regarder l’avenir, ensemble « .

Pour mettre en œuvre cette action chorale, la municipalité de Palerme a activé un groupe de travail au sein de l’administration (avec la coordination organisationnelle de Gaspare Simeti) et un comité de direction artistique, coordonné par Maurizio Papiervice-recteur de l’Université de Palerme.

Le comité est formé par l’Université de Palerme, par la Fondation Teatro Massimo de Palerme, par l’Académie des Beaux-Arts de Palerme, par la Fondation Théâtre Biondo Stabile de Palerme, par le Conservatoire de Musique d’État « Alessandro Scarlatti », par la Fondation Federico II, par la Fondation Brass Group et la Fondation Sant’Elia, qui ont mis à disposition leurs ressources humaines, culturelles et artistiques.

Celles-ci sont en cours d’accompagnement par d’autres institutions et sujets culturels de la métropole dans le but de donner vie à une fête qui soit l’expression d’une manière collective de gouverner la ville et d’une politique tournée vers le bien commun.

«Cette fête – dit l’archevêque, Mgr.
Corrado Lorefice, – surtout après les années pandémiques, il ne peut et ne doit pas être un motif d’évasion, d’aliénation.
Mais une raison pour une vraie fête.
Il nous demande de chanter ensemble, forts d’une communauté retrouvée et d’un sens de la vie fraternelle ».

Parmi la longue liste de protagonistes engagés le long du Cassaro, dans les neuf stations prévues par le parcours du Carro, font partie des suivantes : Paméla Villoresi Et Sauf Piparo (voix récitantes sur le chariot), Miriam Palma, Maurizio Maiorana et Marta Piazza (voix solistes sur le chariot); les chœurs et orchestres de jeunes du Teatro Massimo, dirigés par les maîtres Michele De Luca et Salvatore Punturo ; la fanfare du Brass Group; les professeurs et élèves des Conservatoires de Palerme (orchestre sur le char triomphal et Festinello) ; les professeurs et étudiants du Conservatoire de Trapani (Festinello).

Et encore, les étudiants de l’Académie des Beaux-Arts de Palerme (image coordonnée du Festino, vidéomapping sur la façade de la Cathédrale, costumes, décors et conception lumière) dirigés par les professeurs Fabrizio Lupo, Fausto Gristina, Luca Pulvirenti, Francesca Pipi, Martina Pecoraino, Sergio Daricello, Massimo Tomasino ; la Fanfare des Bersaglieri de Trapani dirigée par le Sergent Major Giuseppe Blunda ; la Banda dei Tamburinari de la famille Auccello et bien d’autres.

Pour cette édition du Festino di Santa Rosalia, un documentaire sera réalisé par le Centre expérimental de cinématographie – École nationale de cinéma – Siège de la Sicile qui « racontera la ferveur de l’attente d’une ville qui pourra enfin revivre pleinement le événement dans lequel les Palermitains se reconnaissent depuis 398 ans.
Les médecins, les infirmières et tous ceux qui nous ont protégés pendant cette longue période d’infections se retrouveront, avec les citoyens, au cœur d’un
histoire qui restituera la saveur d’un événement historique inoubliable ».

Actualité actualisée de la Sicile 2022-07-01 12:26:00

This post is also available in: Anglais Français Allemand Espagnol