Salvini à Gela : « Des factures trop élevées, il y a un risque de massacre d’entreprises »

« Je continue à lancer un appel à toutes les politiques, à tous les partis pour nous trouver, nous unir et résoudre le problème de l’électricité et du gaz. » C’est ce qu’a déclaré Matteo Salvini, leader de la Ligue, aujourd’hui à Gela pour la campagne électorale.
Salvini craint pour les entreprises. « Pour le Covid – dit-il – il y a eu plus de 150 milliards d’euros alloués, celui de l’énergie chère est une urgence qui ne voit pas la mort non pas de femmes et d’hommes mais d’entreprises, par milliers, dans les jours qui viennent ».

Et il ajoute : « Je suis sidéré par le silence des autres à gauche – ajoute-t-il – sur la solution du problème des augmentations de factures. Nous avons proposé de copier la France, qui a pris des dizaines de milliards d’euros pour limiter l’augmentation des factures d’électricité et de gaz. En Italie, nous avons besoin de pas moins de 30 milliards, dit le monde des affaires, et donc l’appel de la Ligue est de nous diviser sur autre chose que d’unir, de redonner confiance, certitude, aux citoyens et aux entreprises, en distinguant immédiatement ce qui risque d’être un national urgence « . Pour Salvini, « le Parlement et le Gouvernement sont en place donc ils peuvent et doivent intervenir. J’espère que Letta, je donne un exemple, accepte cet engagement. Parce que c’est bien d’attendre l’intervention de l’Europe, et si ça se passe très bien, c’est bien de taxer les bénéfices supplémentaires, mais avec moins de 30 milliards, vous ne réglerez pas le problème ».

© Tous droits réservés

Category Caltanissetta

This post is also available in: Anglais Français Espagnol