Actualités

Running, Mohamed Idrissi et Annalisa Di Carlo remportent le Vivicittà 2022

#Running #Mohamed #Idrissi #Annalisa #Carlo #remportent #Vivicittà

Ils étaient favoris à la veille et ont respecté le pronostic.
Mohamed Idrissi et Annalisa Di Carlo, tous deux membres de la Mega Hobby Sport de Caltanissetta, ont triomphé dans la XXXVIIe édition de la Vivicittà Palermo qui s’est courue ce matin dans 30 villes italiennes, sept étrangères à 9h30 après le signal donné par les micros du Rai Gr1.
Dix-sept établissements pénitentiaires et pour mineurs concernés.

Il y avait plus de 430 athlètes au départ qui ont pris part au match de compétition de 10 km et sont arrivés du stade Schifani-Delle Palme à viale del Fante et ont traversé le Parco della Favorita.
Le rendez-vous de 2022 avec Vivicittà a eu lieu sous le signe d’un redémarrage, après deux ans d’arrêt dû à la pandémie, et de la Paix en raison des événements bien connus et tristes du conflit en Ukraine.
C’est pourquoi la course à pied de ce printemps a dépoussiéré le slogan “la course pour la paix”, embrassant le drapeau arc-en-ciel et les symboles de la fraternité, lançant un message de solidarité, comme dans l’ADN des événements de la marque Uisp.

Mohamed Idrissi, du Mega Hobby Sport de Caltanissetta a battu tout le monde avec un temps de 33’01”.
Pour lui, c’est un bis après le succès de 2018.
Le Marocain, désormais transplanté en Sicile, fraîchement sorti de la victoire à Agrigente au semi-marathon de Concordia et champion d’Italie du marathon dans la catégorie (SM35), n’avait pas de rival, s’arrêtant à plus de 3 ’20 “Le finaliste, Salvatore Matteo Greco de l’Asd Palermo H 13.30 est arrivé au stade Schifani-Delle Palme avec un temps de 36’25”.
Sur la plus basse marche du podium Francesco Crisafi (Asd Sicilia Running Team) qui en 36’50” a failli battre Fabio Cammarata (Asd Agex) quatrième en 36’54” et Roberto Di Bella (Amatori Palermo) a terminé cinquième en 36’59” .

Annalisa Di Carlo certifie le doublé de la Mega Hobby Sport Caltanissetta en remportant la course féminine en 39’26 ».
Di Carlo est de retour de la flatteuse 17e place au général à Roma Ostia le 6 mars dernier et revendique un “moins de 3h” personnel au marathon.
L’évêque du Mega Hobby Sport Caltanissetta a devancé Barbara Bennici (Caivano Runners) à l’arrivée en 41’07” et Laura Civiletti (Asd Atletica Mondello) en 42’34”.

436 coureurs sont arrivés à l’arrivée.
Le plus jeune de la compétition est Giuseppe Camillo Cucina, 82 ans en mai, qui a clôturé ses efforts avec un temps de 1h20’58 ».
Vainqueur de la catégorie M80 Giovanni Imperato (Amatori Palermo) 1h03’31”.
Le plus grand club est le GS Amatori Palermo avec 42 athlètes au départ.

Mohamed Idrissi, premier du classement général masculin, se dit “fatigué parce que je suis sous ramadan mais content : je voulais le gagner après l’avoir conquis en 2018”.
Annalisa Di Carlo, première du classement général féminin, déclare plutôt : “Belle victoire sur un parcours apparemment facile mais plutôt technique qu’après le deuxième kilomètre, vers le cinquième, il a fait une sélection.
L’ascension de la Favorita a été difficile”.

Pour le maire Leoluca Orlando, « Palerme à travers le sport envoie un message fort de paix et de proximité au peuple ukrainien.
Jamais auparavant le sport n’a été lié à des valeurs humaines fondamentales telles que la santé et la paix ».
Et Paolo Petralia Camassa, conseiller municipal aux sports, d’ajouter : “Cette course signifie un retour du sport en plein air dans une communauté qui voulait reprendre cet événement qui cette année a un autre sens : nous courons pour la paix”.

Le parcours Vivicittà s’est développé à l’intérieur du Real Parco della Favorita: un seul tour de dix kilomètres avec les athlètes qui, après avoir quitté le stade Palme, ont parcouru Case Rocca, via Ercole, puis ont fait une inversion à la porte dite Leoni , puis Viale Diana .
Le serpentone a traversé les feux de circulation Pallavicino, Palazzina Cina, Villa Niscemi, viale Ercole encore, Case Rocca et, après 10 kilomètres de sélection, je suis arrivé à l’intérieur du stade d’athlétisme.

Cette année, en raison de l’urgence sanitaire qui nécessite encore attention et prudence, Palerme n’a pas accueilli le cœur battant à moteur ludique de la Vivicittà.
Beaucoup d’histoire, dans la Vivicittà de Palerme.
Au tableau d’honneur se détachent les six victoires de Yuri Floriani, cinq celles obtenues par Totò Antibo (deux sur la distance du semi-marathon), trois celles de Vincenzo Massimo Modica.
Chez les femmes, Silvia La Barbera a remporté six succès (le dernier en 2019).
L’édition du trentième anniversaire à Palerme s’est disputée sur la distance du semi-marathon avec les victoires de Vito Massimo Catania et Tatiana Betta.