Rincari, Catane en première place en Italie pour les augmentations de prix le classement

#Rincari #Catane #première #place #Italie #pour #les #augmentations #prix #classement #LiveUnict

Hausse des prix, l’Union Nationale des Consommateurs a établi le classement des villes avec la plus forte hausse des prix : première place pour Catane en ce qui concerne les dépenses alimentaires.

Encore hausses de prix pour l’électricité et les matières premières : la guerre en Ukraine continue de faire monter les prix et entre-temps, l’Union nationale des consommateurs a établi une liste qui comprend les villes avec les plus fortes augmentations dérivées des données ISTAT pour le mois de mai.

Augmentations de prix : épicerie

Sur le front des dépenses de nourriture en premier lieu Catane avec une hausse de + 11,1 %, donc 643 euros de plus qu’une famille moyenne devra dépenser.
La capitale de l’Etna est suivie par Impéria (+ 11% et une augmentation annuelle de 589 euros) et de Sassari (+ 10%).

Ci-dessous nous avons :

Palerme (+ 9,9 %) ;
Téramo (+ 9,6 %) ;
Cosenza (+ 9,5 %) ;
Ascoli Piceno (+ 9,3 %) ;
TrenteGoriziaPescara et Messine (9,2%).

Les villes où les hausses de prix se font le moins sentir pour les dépenses alimentaires sont Milan (hausse de 4,7%), Mantoue (5%) e Côme (5,2%).

Hausse des prix de l’énergie

En ce qui concerne la hausse des prix de l’énergie (électricité, gaz et autres combustibles), tant sur le marché protégé que sur le marché libre, le gasoil de chauffage et les combustibles solides, le seuil du doublement a été atteint.
En premier lieu apparaît la ville de Bolzano avec une hausse des dépenses en électricité et gari de +112,9% par rapport à mai 2021.
Aussi une Trente il y a eu une double augmentation (+ 109,2 %).

À Louer il y a eu une légère augmentation de + 79,8%, comme dans les autres villes du Lombardie comme un indicateur de plus de spéculation dans cette région qu’ailleurs.

Milan (+ 78,2 %) ;
Varèse (+ 78,1 %) ;
Crémone (+ 77,4 %) ;
Lecco à la septième place (+ 76,8 %) ;
Bergame (+ 76,6 %) ;
Brescia et Mantoue (tous deux à + 76,5 %) ;
Pavie (+ 76,4 %) ;
Côme (+ 76,2 %).

Les villes les moins défavorisées s’avèrent être Sassari(+ 51,6 %), Reggio de Calabre(+ 52,1 %), Cagliari et Naples (+ 53,2 % pour les deux).

Actualité actualisée de la Sicile 2022-06-20 11:19:00

This post is also available in: Anglais Français Espagnol