Prix ​​élevés de la construction, les syndicats appellent à une intervention régionale contre la spéculation

#Prix #élevés #construction #les #syndicats #appellent #une #intervention #régionale #contre #spéculation #BlogSicilia #Dernières #nouvelles #Sicile

“La Région sicilienne intervient en urgence sur les ajustements des montants préalablement définis dans les appels et intervient en même temps pour bloquer les spéculations sur le prix des principaux matériaux de construction ou ici il y a un risque d’effondrement”.
L’alarme a été donnée par les secrétaires généraux de Feneal Uil, Filca Cisl et Fillea Cgil Sicilia, Francesco De Martino, Paolo D’Anca et Giovanni Pistorio.

“Il y a un risque de bloquer une grande partie des activités de construction”

Et ils ajoutent : « Si du temps devait être perdu, la plupart des activités de construction pourraient être bloquées et malheureusement cela pourrait se produire de manière généralisée.
La paralysie pourrait en effet concerner aussi bien les travaux privés que publics.
Les travaux financés par le biais du Pnrr sont à risque, mais aussi les marchés de services et les marchés passés les années passées, et ils sont nombreux, aujourd’hui en cours d’exécution ».

“Il est essentiel que la confrontation s’ouvre pour trouver des solutions”

Ils poursuivent : « De nombreux chantiers engagés à 110 % sont déjà à l’arrêt et il y a un risque de perdre des milliers d’emplois.
Il est essentiel d’ouvrir la discussion immédiatement pour trouver des solutions utiles pour résoudre le problème ou tout tombera sur la protection des travailleurs de la construction, leurs salaires et les paramètres de sécurité”.

Carovita, le mécontentement comme une traînée de poudre sur l’île

Pendant ce temps, les premiers mécontentements visibles en Sicile commencent à s’inscrire contre la vie chère devenue insoutenable.
A Palerme notamment ces derniers jours un mouvement spontané s’est formé qui a également fondé une page Facebook intitulée “Levons-nous contre la chère vie”.
Ce sont les raisons qui ont poussé le groupe à se mettre en place, d’après ce que l’on lit sur la page sociale : « Contre les coupes dans la santé, le chômage et la précarité, le coût de la vie élevé, l’augmentation des factures, la suppression des revenus de citoyenneté ; contre la guerre et les dépenses militaires.
Pour la hausse des salaires : on se lève ! Construisons une grande mobilisation à Palerme ».

“On se soulève contre la vie chère” a un dénominateur unique dans son mode de naissance : “La situation politique, économique, sociale, sanitaire – ajoute le groupe spontané – nous appelle à recomposer les luttes sociales, dans un espace commun, où étudiants, ouvriers , chômeurs, habitants des territoires doivent construire une réponse par le bas contre la crise imposée par les patrons ».

Mécontentement face aux carburants coûteux

Le mouvement de Palerme en ces premiers jours d’activité travaille parmi le peuple.
Le sujet d’actualité est les carburants chers : « Par rapport à la semaine dernière – lit un billet récent – il y a des augmentations de + 4,5 % sur l’essence et de + 5,1 % sur le diesel.
Le prix du litre ne cesse d’augmenter, tandis que les conditions de vie se détériorent de plus en plus.
La classe politique ne peut plus nous imposer des hausses de prix et des sacrifices.
Pendant que les compagnies pétrolières s’enrichissent, pendant que la guerre augmente les profits des puissants, il faut s’organiser ».

This post is also available in: English