Préfecture de Raguse. Nouvelle adhésion contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique

#Préfecture #Raguse #Nouvelle #adhésion #contre #violence #légard #des #femmes #violence #domestique

Cet après-midi, au Palais du Gouvernement, le Préfet Ranieri a signé une nouvelle adhésion au protocole d’accord pour la promotion de stratégies partagées visant à prévenir et combattre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, signé le 18 mars 2021 par un large public public et privé.
entités, toutes engagées en première ligne dans des actions de lutte contre ce phénomène haineux et répandu.

Avec la nouvelle adhésion, l’Accord – qui implique déjà l’autorité judiciaire, les forces de police, les principales municipalités de district, le bureau provincial des écoles, l’autorité provinciale de la santé, le bureau du travail, l’inspection du travail, le bureau d’exécution pénale externe et le service social Services Bureau du Département de la Justice des Mineurs, INPS, INAIL, syndicats, centres anti-violence, centres d’écoute et maisons d’hébergement, associations professionnelles d’avocats, médecins, pharmaciens et le conseil des femmes du chef-lieu – s’enrichit de la présence du association CO.TU.LE.VI.
(Against All Violence) basée à Trapani, engagée depuis des années dans le secteur avec des guichets anti-violence présents dans presque toute la Région, qui, en partageant pleinement les objectifs et les plans du Protocole, entend apporter un soutien supplémentaire aux activités en place dans ce contexte provincial.

Avec la signature d’aujourd’hui – qui a eu lieu avec la participation du procureur général, du questeur, des commandants provinciaux des carabiniers et de la Guardia di Finanza et du directeur général de l’autorité sanitaire provinciale – il est prévu de donner un nouvel élan aux activités de prévention et de lutte contre le phénomène, à propos duquel d’autres réunions se tiendront prochainement visant, entre autres, à assurer la présence concrète sur le territoire d’antennes dédiées, apportant des réponses coordonnées au problème de la violence de genre intra et extra-familiale .

Tous les interlocuteurs intervenus ont noté que, face à un phénomène aussi profond et souvent silencieux et par rapport à la complexité des besoins des victimes, ce n’est qu’à travers un réseau de services entre les différents sujets sociaux publics et privés que nous pouvons d’apporter des réponses articulées et coordonnées entre elles, de manière à garantir un soulagement et un soutien psychologique et psychothérapeutique aux femmes victimes de violences, à préparer des plans de protection, ainsi qu’à diffuser la culture de l’égalité entre les sexes afin également de préserver la sécurité, la dignité et l’estime de soi.

sauvegarder

Actualité actualisée de la Sicile 2022-06-20 21:24:00

This post is also available in: Anglais Français Espagnol