Actualités

Poste, Palerme amoureux de l’épargne: presque tout le monde a un livret et un sur deux a des obligations portant intérêt

#Poste #Palerme #amoureux #lépargne #presque #tout #monde #livret #sur #deux #des #obligations #portant #intérêt

Les livrets d’épargne et les bons d’épargne postaux se confirment parmi les formes d’épargne les plus appréciées des citoyens de la province de Palerme.
Dans toute la province, il y a plus de 860 000 livrets d’épargne actifs et environ 654 000 bons d’épargne postale souscrits.
En moyenne, presque tous les habitants de la province disposent d’un compte d’épargne et un citoyen sur deux dispose d’un bon postal rémunéré.

Des chiffres qui confirment l’importance de ces produits dans les choix d’épargne des Italiens : au total, il y a plus de 30 millions de livrets d’épargne postale et environ 47 millions de bons d’épargne postale souscrits dans le pays.
“L’épargne postale grâce à ses caractéristiques est confirmée comme un outil sûr, garanti par le gouvernement italien et flexible, car il peut également être géré via le site Web www.poste.it ou via l’application BancoPosta, confirmant l’importance du développement de chaînes numériques pour l’entreprise dirigée par Matteo Del Fante “.

Ainsi lit-on dans une note de Poste Italiane qui rappelle : “Tous les détenteurs d’un livre postal intelligent peuvent accéder directement en ligne à l’offre SuperSmart de 180 jours, qui leur permet d’obtenir un taux d’intérêt plus élevé sur les sommes mises de côté au moment de En outre, jusqu’au 21 avril 2022, l’offre Supersmart Premium 150 jours est disponible, sous réserve de clôture anticipée par Cassa Depositi e Prestiti, destinée aux titulaires de livrets intelligents qui apportent de nouvelles liquidités à Poste Italiane.
nouvelle liquidité, qui permet d’obtenir à l’échéance un taux de 0,75% brut par an sur les montants mis de côté, elle est disponible dans tous les bureaux de poste ou en ligne sur poste.it ou sur l’App BancoPosta”.

Les livrets d’épargne et les bons d’épargne postale sont des produits garantis par l’État italien et sont gratuits, à l’exception des charges fiscales ; les bons sont également exonérés de droits de succession et soumis à une imposition subventionnée de 12,50% sur les intérêts.