Actualités

Politeama s’illumine en bleu pour la journée de sensibilisation à l’autisme : “C’était une soirée mondiale”

#Politeama #sillumine #bleu #pour #journée #sensibilisation #lautisme #Cétait #une #soirée #mondiale

“Une soirée mondiale”.
C’est la devise qui a résonné à plusieurs reprises sur la scène du théâtre Politeama lors du spectacle qui célébrait hier la Journée de sensibilisation à l’autisme.

“Monde” car tout a été porté au maximum : l’engagement des organisateurs, l’enthousiasme du public dans un théâtre rempli à outrance et la joie des garçons qui se sont produits, recevant des appréciations, des sourires et une avalanche d’applaudissements.
De nombreuses personnalités institutionnelles étaient présentes comme le maire Leoluca Orlando qui, de manière surprenante, a remis sur scène la précieuse tesselle de la mosaïque de Palerme à Rosi Pennino, présidente de ParlAutismo.
“Palerme est une mosaïque composée de nombreux carreaux, de formes et de couleurs différentes qui doivent vivre en harmonie – a déclaré Orlando -.
Lorsque le maire identifie une carte précieuse, il lui donne une reconnaissance qui est une façon de dire ‘merci et allez-y’ ‘ et c’est la bonne soirée pour donner une carte précieuse à Rosi Pennino et à toutes les associations qui s’occupent de l’autisme qui s’engagent à représenter les espoirs, les rêves, la colère et les droits de ceux qui vivent et veulent vivre avec l’autisme”.

Puis c’est parti pour le spectacle qui a alterné des moments institutionnels avec la présence du président d’Ars, Gianfranco Miccichè qui a parrainé l’événement, ainsi que les représentants des 24 associations qui réseautent avec ParlAutismo.
Également sur scène Giovanni Randisi, président du Cus Palermo qui a signé, en direct de la scène, un protocole d’accord avec les associations, qui permet l’accès pour les enfants spéciaux avec une réduction des coûts, aux systèmes Cus, pour exercer des activités sportives.
Tant d’émotion et tant de satisfaction car aujourd’hui sont récoltés les fruits de luttes, de combats et de beaucoup d’engagement de la part de ParlAutismo et de toutes les associations qui, depuis des années, soutiennent les enfants en situation de handicap et leurs familles.

Pour réjouir les cœurs et faire sourire aussi de nombreux artistes : Lello Analfino qui, assis au piano, a chanté deux chansons, semant la magie parmi le public.
Le duo comique Matranga et Minafò et Ivan Fiore ont donné des sourires et nous ont fait réfléchir en même temps avec leurs interventions.
Une forte émotion de voir danser Roberta Gandolfo à côté de son fauteuil roulant, qui a donné une leçon de vie à tout le monde et démontré son talent en dansant avec Federico Montemaggiore.
Et puis encore le défilé de mode organisé par Mythos Fashion District dirigé par Flavia Pinello.

Les garçons et les filles du centre Abalù portaient des vêtements et des accessoires de compagnies siciliennes et avec leurs sourires et leur énergie ont fait exploser de joie le théâtre.
Dans le public il y a beaucoup de parents et autres membres de la famille qui n’auraient jamais pensé un jour pouvoir voir leurs enfants défiler font preuve de courage et de détermination devant un public d’une telle ampleur.
Peu importait que la position lors du défilé ne soit pas tout à fait droite ou que le rythme soit plus ou moins rapide, tout le monde était ébloui par la lumière et l’énergie qui s’en dégageaient et par leurs sourires contagieux.

Sur scène aussi la Piccola Accademia dei Talenti avec Michele et Joihada comme Roméo et Juliette et enfin le groupe de capoeira.
Les danseurs de l’école Joseph et Rêve de Giuseppe Di Michele, une compagnie de théâtre avec “Vérone”, danseront également, la récitation des petits élèves de la Direction Didactique de Capaci accompagnés de l’enseignante Elena Milone, les élèves de l’école Cavallari , les jeunes élèves de certaines écoles pairs.
Merci également au groupe de clown “Think positively” qui a accueilli et diverti les enfants avant le spectacle avec de la musique et de la danse.

“La Journée mondiale de l’autisme, après deux absences dues à la pandémie, est enfin de retour – a commenté Rosi Pennino -.
Nos garçons ont défié l’autisme sur la scène du théâtre Politeama lors d’un événement plein d’événements, au cours duquel de nombreux artistes ont donné leur contribution, partagée par toute la ville.
Un pacte qui crée une communauté entre les familles et brise le mur de la solitude.
Une soirée qui nous a permis de dire, avec les institutions, ce qui a été fait et combien ils sont encore les droits et les besoins des personnes avec autisme à protéger ».

Le directeur artistique Francesco Panasci rappelle la collaboration entre Panastudio et ParlAutismo qui existe depuis près de 13 ans.
« Nous avons travaillé ensemble pendant de nombreuses années pour mettre en lumière toute la communauté italienne et au-delà, étant donné que cette Journée est reconnue dans le monde entier, les besoins et les droits des personnes autistes – a déclaré Panasci -.
Mon rôle au sein de ce projet consolidé de diffusion et d’information sur la sensibilisation à l’autisme vise à apporter une contribution également de nature artistique.
C’est pourquoi nous avons fait intervenir sur scène notre ami Lello Analfino, le duo Matranga et Minafò qui a donné de la couleur à la soirée et Ivan Fiore qui a fait preuve à plusieurs reprises d’une grande sensibilité sur les questions sociales.
Mais les protagonistes de la scène étaient les enfants spéciaux qui ont joué en démontrant des compétences et des passions “.

Enfin, à la fin du spectacle, tout le monde s’est réuni à l’extérieur avec des torches à la main pour illuminer la place d’une lumière forte qui montre les nombreuses réalisations obtenues au fil des années mais aussi le manque de services et le non-respect de certains droits pour lesquels encore vous doivent travailler dur pour donner aux personnes autistes la vie la plus heureuse et la plus belle possible.