Actualités

Panormus, l’école adopte la ville, la XXVIe édition dédiée à la mer et à la musique est en cours

#Panormus #lécole #adopte #ville #XXVIe #édition #dédiée #mer #musique #est #cours #BlogSicilia #Dernières #nouvelles #Sicile

La pandémie a imposé un arrêt de deux ans au projet Panormus, l’école adopte la ville.
Aujourd’hui, l’événement culturel le plus ancien de la ville est de retour, né au printemps 1994 de la volonté de l’école et de la société civile de se réapproprier Palerme et ses espaces.

53 écoles impliquées

“Vivre la ville au rythme de sa mer” est le thème de cette édition qui verra les élèves de 53 écoles (6 maternelles ; 4 directions didactiques ; 27 collèges et SMS, dont 17 avec adresse musicale ; 6 lycées et 10 écoles pairs) avec les filles et les garçons de 19 crèches, animent les lieux symboliques de la Palerme maritime au cours de quatre week-ends : 9-10 avril, 23-24 avril, 7-8 mai, 14-15 mai.

Les activités programmées (jeux, représentations théâtrales et musicales, ateliers de toutes sortes) se dérouleront entre le Foro Italico, la jetée S.
Erasmo, Mondello, Sferracavallo, Arenella, Romagnolo, Settecannoli et La Cala, impliquant – en plus des écoles – nombreuses associations opérant sur ces territoires.
Adopter des lieux qui tissent un rapport à la mer Méditerranée, c’est mettre au jour l’intrigue babélique de la ville, ouverte à la coexistence des différences culturelles et linguistiques, dans laquelle elle a survécu et évolué.
“Panormus.
L’école adopte la ville “, en fait, continue de maintenir une vocation de pédagogie urbaine: de l’adoption de sites monumentaux et environnementaux, le projet se concentre aujourd’hui sur l’approfondissement de questions d’importance sociale importante telles que le multiculturalisme, l’attention à la figure féminine et , cette année, la mer et la musique.

Grand final au Teatro Massimo le 17 mai

Le mardi 17 mai, le Théâtre Massimo organisera la dernière journée de l’événement.
Les élèves de dix-sept instituts musicaux impliqués dans le projet joueront et chanteront sur les marches de la Piazza Verdi et dans certaines des salles internes du Théâtre.

Marano remet les clés de la ville aux étudiants

“Malgré sa position, au cours des dernières décennies, le lien entre Palerme et la mer a été urbanistiquement déclassé et n’a été redécouvert que récemment grâce à une réappropriation progressive : de la Cala au Foro Italico à Sant’Erasmo, dans un processus continu de réaménagement de la côte”, a déclaré la commissaire Giovanna Marano qui, comme d’habitude, a remis les clés de la ville aux étudiants lors de la conférence de presse.

« Nous savons qu’écouter le rythme musical de la mer nous amène à la réflexion, à la méditation, au bien-être.
Aujourd’hui, les études en neurosciences montrent que l’observation des eaux de la mer provoque la production de sérotonine et de dopamine par le cerveau, et que son bleu inimitable est un puissant anti-stress.
La musique, en revanche, pour les émotions et les sentiments qu’elle suscite, est la «voix de l’âme», un langage universel, sans territoires ni frontières, un outil principal pour construire le dialogue, la confrontation et la paix entre les peuples ».

Stage dédié à la mer et à la musique

Aux traits communs entre mer et musique et aux suggestions pédagogiques et éducatives que ces éléments évoquent, le cours de formation a été dédié au personnel éducatif et enseignant des services éducatifs et des écoles qui ont rejoint « Panormus.
L’école adopte la ville ».
Un parcours qui s’est appuyé, entre autres, sur les interventions de Gianni Nuti, musicologue, pédagogue, maire d’Aoste ; Marco Betta, compositeur et surintendant de la fondation Teatro Massimo Palermo ; Elena Mignosi, professeur d’université ; Mauro Pandimiglio, pédagogue expert de la mer et des projets inclusifs.

Dans les semaines qui ont suivi le cours de formation, grâce aux idées recueillies, les enseignants ont élaboré des propositions de projets pour leurs écoles, en les téléchargeant sur le site “School Portal” de la municipalité de Palerme, où un mécanisme d’édition participative.

En mémoire d’Alessandra Siracusa

“En mémoire d’Alessandra Siragusa, à qui la ville dédiera une section du Lungomare del Foro Italico – a déclaré le conseiller pour la culture et la toponymie, Mario Zito lors de la conférence de presse – les activités reprennent après deux ans d’arrêt en raison de la pandémie de Panormus, l’École adopte la ville.
Le thème choisi pour cette édition, Vivre la ville au rythme de sa mer, se veut être une invitation pour toute la ville-communauté à trouver un souffle « commun » qui nous permette de chanter la Beauté de la ville en polyphonie de voix, couleurs de la mer, les voix des ‘marins'”.

Pour Marco Betta, surintendant de la Fondation Teatro Massimo de Palerme, parmi les intervenants de la conférence de presse, “la collaboration entre le Teatro Massimo et Panormus est renouvelée cette année, un événement qui a toujours placé les enfants et les jeunes au centre de son programme et la prise en charge des territoires et de ses institutions culturelles.
Il y a des choses importantes dans la vie, mais certaines sont des choses qui restent : cette relation entre l’école, la musique et les institutions en est une, un système intégré qui sème et porte déjà ses fruits ».

Orlando “Panormus Project est un point de référence fondamental”

“Le ‘Panormus.
L’école adopte la ville « est depuis des années un point de référence fondamental pour la communauté scolaire et pour toute la ville », a déclaré le maire Leoluca Orlando, qui participe aujourd’hui à la session du conseil municipal.
« Par ce projet, la communauté scolaire de la ville exprime un rôle fondamental dans la promotion et la construction des droits.
Nous venons de deux années de pandémie qui ont bouleversé parents, élèves, enseignants, pourtant l’école de Palerme, malgré les difficultés, a fait ses preuves, confirmant le lien fort entre école, famille et territoire.
Nous nous préparons donc à vivre cet événement avec enthousiasme pour raconter les beautés de notre ville et apprendre à en prendre soin”.

Le programme

9 – 10 avril – Foro Italico

SMSA Pecoraro ; nids d’enfance Phare, Pélican, Libellule.
Ateliers musicaux et spectacles ; narration et dramatisation; fiche scénographique.

9 – 10 avril – Quai S.
Erasmo

DD De Amicis ; IC Di Vittorio; IC Rita Borsellino; école maternelle Titti School; Pépinière Fantabosco.
Reproduction de peintures de l’artiste Maurilio Catalano et dramatisation de l’Odyssée et des aventures d’Ulysse ; graphique – activité picturale; créer des instruments de musique et des fenêtres 3D qui reproduisent la mer calme et orageuse ; ateliers de musique et de poésie; remaniement du tableau “Les couleurs de la vie” de Vincent van Gogh ; exposition d’aquarelles.

23 – 24 avril – Mondello SMS

Borgèse XXVII mai ; école maternelle Arts libres; Pépinière Peter Pan.
Chanson d’origine africaine; représentation graphique et picturale de la mer et des vagues; « De la mer… à la mer » : un voyage à la découverte du monde naturel et environnemental de la mer ; exploration et analyse du paysage sonore maritime accompagné par l’artiste de la Fondazione Mondo Digitale Pier Alfeo.

23 -24 avril – Sferracavallo

Institut Minutoli; ISFP Casino ; école maternelle Francesca Morvillo.
« La mer : arômes, saveurs et tradition à table » ; conte de l’histoire du poisson arc-en-ciel; chanter et construire des sons avec des matériaux naturels.

7 – 8 mai – Arenella

Maria Adélaïde instruite; IIS Duca Abbruzzi Libero Grassi ; IC Sferracavallo; IC Lombardo Radice, IC Karol Woytjla Arenella; écoles maternelles Altarello, Giuseppe Di Matteo, Stella Marina, Withaker; Écoles maternelles : Kite, Sunflower, Jiminy Cricket, Ladybug, Grenade, Pink Panther, Pole Pole, Rallo, Santangelo, Tornatore ; La Maison de la Musique ; Espace CBF Ensemble 0/3.
Voyages virtuels dans les lieux du quartier Acquasanta; récitation de poèmes; activité sportive avec canoë ; itinéraire touristique par étapes; simulation de navigation ; laboratoires d’exploration, d’observation et de découverte d’éléments appartenant au monde marin ; « Un conte bleu… la mer », création de petits aquariums et d’instruments de musique ; lectures et contes sur la mer avec des parcours d’observation, d’écoute, de manipulation et de perception sensorielle ; construction d’instruments de musique avec des matériaux naturels; graphique – représentation picturale de la mer; « La boite de la mer » : collecte et garde des « souvenirs de la mer » ; représentation de “Il était une fois Mago Popino” ; jeux-questionnaires en équipe : “Connaissez-vous bien votre territoire ?”

14 – 15 mai – Romagnol

IC Sperone Pertini; ICR Guttuso ; IC Russo Raciti; ICG Scelsa ; DD Cavallari; La Noce Centre Diacre Institut Vaudois.
Création d’un Diorama sur le thème de la plage ; création d’instruments de musique et histoire de “Colapesce” ; « Quel son fait le silence ? Le bruit de la mer… » : danse, musique et art figuratif ; « La mer à écouter, la mer à sentir, la mer à représenter » : productions artistiques, musicales et chorégraphiques.

14 – 15 mai – Settecannoli

Istituto Galileo Galilei Laboratoire du mouvement avec simulation de la mer et des vagues et création d’instruments de musique.

14 – 15 mai – La Cala

IISS Ferrare ; IISS Gioeni Trabia ; IC Maneri Ingrassia Don Milani; IC Manzoni Impastato ; IC Perez – Mère Teresa de Calcutta; IC Boccone; IC Mattarella Bonagia; CPIA Nelson Mandela de Palerme ; DD Gabelli ; DD Garzilli; ICA Ugo ; SMS Vittorio Emanuele Orlando ; IIS Damiani Almeyda Crispi; Institut Maria SS.
Del Rosario; écoles maternelles Nursery Rhyme, Poppy, Maria Pia di Savoia; ÉCONIDE ; Société Coopérative Sociale Pueri.
Construction de cerfs-volants, peinture et atelier nautique; illustrations graphiques de la légende de « Colapesce » et chansons folkloriques siciliennes ; réalisation avec des matériaux recyclés d’instruments de musique qui évoquent le son de la mer ; création d’une feuille peinte reproduisant la mer ; chanter et jouer avec des robes à thème ; exposition photographique et performance musicale; lire des poèmes sur la mer accompagnés de musique; visites pédagogiques, projections de films et ateliers théâtre et mouvement.
Les associations qui ont participé et collaboré avec les écoles: ASD Tecnonaval Team Canoa, Open Space Project Team, YOLK Ente Terzo Sector (ETS), Casa Lavoro et Prayer of Father Messina “Ulysseus Project”; Association Lisca Bianca; Ligue navale ; Délégation ACSI de Sicile Occidentale; ASD Albaria.