Panarea, coincée contre l’atterrissage sauvage des touristes pendulaires

Après les protestations contre le « débarquement sauvage » des touristes pendulaires (suite à la fermeture du port de Stromboli en raison des dégâts causés par la boue), le maire Riccardo Gullo a publié une nouvelle ordonnance pour réglementer l’afflux des deux îles Éoliennes. Il entrera en vigueur le lundi 22 août.

À Panarea et Stromboli, les vaporettos de Calabre pourront débarquer les passagers les mardis, mercredis et vendredis de 9h à 14h. Lundi, jeudi et samedi de 15h à 20h30. Les vaporettos arrivant de Sicile pourront accoster à Panarea et Stromboli les lundi, jeudi et samedi de 9h à 14h et les mardi, mercredi, vendredi et dimanche de 15h à 20h30. Chaque vaporetto ne peut accoster qu’une seule fois et ne peut débarquer plus de 100 passagers. L’utilisation de masques sera obligatoire. Les peines vont de 500 euros sauf pour un crime de plus.

La mesure avait été sollicitée par plus de 400 insulaires avec une pétition également adressée au préfet de Messine. Premier signataire Edoardo Omero, avocat et délégué municipal. « Avec les associations de l’île ensemble pour Panarea et Noi di Panarea – dit l’avocat Omero – nous applaudissons la disposition courageuse et juste prise par l’administration en la personne du maire Gullo dans un moment d’urgence comme le souligne la disposition, des limites sont établies après de nombreuses années de non-réglementation. Cette disposition découle d’une collaboration efficace entre les résidents, les insulaires et l’administration municipale. Lorsque vous créez un système et collaborez tous ensemble, les résultats arrivent. Je remercie l’administration municipale, le conseiller municipal Alessio Ferrara, la conseillère Lucy Iacono et tous ceux qui ont collaboré ». (Notiziarioeolie.it)

© Tous droits réservés

Category Messina

This post is also available in: Anglais Français Espagnol