Palerme. Zones franches de montagne, l’exécutif du comité régional renouvelé

#Palerme #Zones #franches #montagne #lexécutif #comité #régional #renouvelé

Vendredi dernier, à Gangi, se sont tenus les états généraux des zones franches de montagne en Sicile.
Les maires et les administrateurs des municipalités intéressées par la loi, représentant leurs territoires respectifs, ont fait le point sur le processus législatif, qui marque le pas à la Commission des finances et du trésor du Sénat, car la Région sicilienne n’a pas encore établi le montant à allouer à la phase de démarrage de la loi.

La dernière chance de cette législature se présentera à l’occasion du prochain redressement budgétaire, qui devrait être discuté par l’ARS d’ici juillet.

« Le président Musumeci tient compte des attentes qu’il a nourries, alloue les 20 millions promis aux maires, afin que la loi parvienne à Palazzo Madama pour le vote final », ont déclaré Vincenzo Lapunzina, président de l’association zones libres de montagne de Sicile et Filippo Ricciardi , maire di Limina (Me), qui, avec Lapunzina, coordonnera les initiatives promues par le Comité régional pour l’établissement de la zfm en Sicile.

Lors de l’assemblée, le groupe exécutif du Comité régional (maires et association) a également été renouvelé, représentant les territoires, avec la nouveauté par rapport au passé, l’implication d’Angelo Merlino, président du Parc des Madonie, représentant les Parcs de Sicile.

Pour la province d’Agrigente, les maires de Cammarata et San Giovanni Gemini, Giuseppe Mangiapane et Carmelo Panepinto ont été indiqués.
Giuseppe Ippolito et Maria Paolo Immordino (Santa Caterina di Villarmosa et Villalba) pour la Province d’Enna.

Le maire de Vizzini, Salvatore Ferraro, Angelo Pulvirenti (Nicolosi), Giuseppe De Luca (Maletto), représenteront les municipalités des hauts plateaux de Catane.
Francesco Costanza (Villarosa), Luigi Bonelli (Nicosie) et Angelo Longo (Regalbuto), ceux d’Ennese.

Les municipalités des hautes terres de Messine, en revanche, seront représentées par le maire de Roccafiorita, Concept Orlando et par ses collègues Valentina Costantino (San Teodoro), Giuseppe Nobile (Castel di Lucio), Vincenzo Amadore (Galati Mamertino) et Katia Ceraldi (Cesaro).

Dans la province de Palerme, le maire de Bisacquino, Tommaso Di Giorgio, Piero Polito (Petralia Sottana), Francesco Di Giorgio (Chiusa Sclafani) et Giuseppe Ferrarello (Gangi) ont été désignés.

Les provinces de Syracuse et de Raguse seront représentées par Alessandro Caiazzo, maire de Buccheri et par son collègue de Giarratana, Bartolo Giaquinta.

Le premier acte de l’exécutif a été d’exhorter le président Musumeci à accepter les demandes formulées ces derniers mois, soit à garantir une couverture financière avec le budget régional, à protéger le droit de la justice de la concurrence et à être reçu pour affronter sereinement l’affaire, qui est devenue vitale pour l’avenir des hautes terres de Sicile.

04 juillet 2022 | 09:41
cp REPRODUCTION RÉSERVÉE

Actualité actualisée de la Sicile 2022-07-04 09:46:00

This post is also available in: Anglais Français Allemand Espagnol