Palerme, un chenil abusif et les 180 animaux hébergés ont été saisis

Les contrôles militaires de l’arme Nas en Sicile ont entraîné la saisie d’un chenil et des amendes de 30 000 euros. Le chenil, qui abritait 180 chiens, s’est avéré sans autorisation et 100 d’entre eux n’avaient pas de puce électronique d’identification. Aussi, l’avocat responsable d’un autre refuge qui abritait 523 chiens a été dénoncé, contre les 190 autorisés par l’autorité sanitaire. Un autre contrôle a conduit à la saisie d’un autre refuge pour chiens, activé illégalement et sans les exigences structurelles nécessaires, et à la saisie de 137 chiens, dont 4 n’avaient pas de puce d’identification. Ces contrôles démontrent l’importance du respect des lois sur les animaux, pour leur garantir un environnement sûr et sécurisé.