Palerme. M5S, a présenté le projet de loi de réforme du Corps Régional des Forêts

#Palerme #M5S #présenté #projet #loi #réforme #Corps #Régional #des #Forêts

Sept mille incendies et 80 mille précieux hectares de Sicile ont brûlé entre mai et août l’an dernier, et un bilan, cette année, qui ne fait que commencer et qui reste à dresser.

Mais le corps forestier de la région sicilienne, qui manque aujourd’hui de 75 % du personnel requis par l’usine biologique actuelle, n’est pas seulement pour cela : « Le décret présidentiel du 20 avril 2007 – explique Trizino – nous rappelle des tâches fondamentales telles que la lutte contre la rejets illicites de déchets et rejets de polluants dans le milieu naturel, coupe abusive d’arbres, braconnage.

Compétences étendues par la suite, par de nouvelles réglementations régionales et nationales, à la sécurité et aux contrôles dans le secteur agro-alimentaire et à la lutte contre la spéculation immobilière et encore étendues par ce projet de loi à la lutte contre toutes les formes d’exploitation spéculative du territoire, des eaux intérieures et la mer.

Toutes ces fonctions, en un mot, représentent la protection de la faune et du patrimoine naturaliste et dans une Région comme la nôtre – avec le pourcentage le plus élevé de territoire soumis à la protection de l’environnement, plus de 23% – acquièrent une valeur encore plus importante.

C’est pourquoi il est nécessaire que le Parlement régional assume la responsabilité de s’interroger sur le rôle que vous souhaitez attribuer à votre corps forestier, également dans le respect des dispositions de la loi du 7 août 2015 n.124 qui, à l’article 8 le paragraphe 7 relance le rôle et les tâches des corps forestiers des régions et des provinces autonomes, reconnaissant leurs fonctions de sécurité publique et de police judiciaire et souhaitant également l’établissement d’une coordination entre eux.

Thème – ajoute le député, qui est membre de la commission Environnement à l’Ars – malgré nous, il n’est averti que par rapport aux activités d’extinction des feux d’été.

En raison de cette perception erronée, l’activité législative régionale au fil des ans a été presque alluvionnaire, alimentée par de petites interventions visant à gérer des urgences occasionnelles ; alors qu’en effet il aurait fallu impliquer le Parlement dans une réflexion approfondie sur l’ensemble du dispositif : composé du Corps forestier et des ouvriers affectés aux opérations forestières nécessaires à la protection de nos bois ».

« Depuis des années – dit le député – nous demandons une réforme du secteur et depuis des années Musumeci fait la sourde oreille.
C’est pourquoi, avec l’ancien commandant du Corps forestier, Michele Salvatore Lonzi, j’ai décidé d’enregistrer un programme que nous déposerons sous la forme d’un projet de loi pour la réorganisation de la matière ».

Lonzi lui-même ajoute : « Le projet de loi met à jour les tâches et les fonctions du corps forestier et ajuste la carrière du personnel à celle de la police d’État, reconnaît le rôle social et culturel de la forêt, protège et valorise son patrimoine naturel, tout au long de la cours des saisons.

C’est pourquoi notre proposition prend également en compte une réforme des travailleurs forestiers qui leur garantisse la continuité du travail, afin de constituer une force présente 24 heures sur 24 sur le territoire, aussi et surtout pour garantir l’exécution des opérations forestières, qui comme est connue sont menées sur une longue période tout au long de l’année et qui sont préparatoires à toute lutte rationnelle contre les incendies de forêt ».

La sous-secrétaire Barbara Floridia ajoute : « Nous sommes confrontés à un problème qui traîne depuis des décennies.
Le patrimoine forestier de notre région doit être sauvegardé, employant du personnel et des moyens adéquats tout au long de l’année pour faire face à l’urgence incendie.

Les activités d’entretien ordinaire, qui sont actuellement pratiquement inexistantes, sont plutôt d’une importance primordiale, car elles représentent la meilleure façon de faire de la prévention puisqu’elles réduisent considérablement les causes qui déterminent les incendies désastreux des mois d’été.
Le projet de loi de l’hon.
Trizzino va précisément dans cette direction et je ne peux qu’espérer que cette réforme du Corps forestier de la région de Sicile entrera en vigueur ».

08 juillet 2022 | 11:32
cp REPRODUCTION RÉSERVÉE

Actualité actualisée de la Sicile 2022-07-08 11:40:00

This post is also available in: Anglais Français Allemand Espagnol