Palerme. La bibliothèque Sciascia du patrimoine culturel rouvre

#Palerme #bibliothèque #Sciascia #patrimoine #culturel #rouvre

La Bibliothèque rouvre au public après vingt ans “Léonard Sciascia” du Département du patrimoine culturel.
Ce matin, en effet, le conseiller régional pour le patrimoine culturel et l’identité sicilienne, Alberto Samona, a inauguré la nouvelle salle de lecture entièrement rénovée.
La Bibliothèque sera disponible à partir de demain, mardi 5 avril, tous les mardis, mercredis et jeudis, de 9h00 à 13h00.

La bibliothèque est équipée de 11 postes de lecture, en plus de la table pour le préposé de chambre qui est équipé d’un ordinateur à travers lequel l’OPAC (Catalogue d’accès public en ligne), le Catalogue en ligne de la Bibliothèque centrale de la Région sicilienne et le Catalogue informatisé avec les publications contenues dans la bibliothèque elle-même.
L’accès sera autorisé avec l’entrée de via delle Croci n.
8, dans le respect des dispositions de la législation anti-Covid.

Lors de l’inauguration, à laquelle assistait le directeur de la Bibliothèque centrale de la Région sicilienne (dont la Sala Sciascia est une section spéciale), Carlo Pastenale médecin Denise Gargano, Directeur de la Zone des Affaires Générales expressément délégué pour rouvrir la Salle et, à distance, le Directeur du BB.CC.
Franco Fazio, une plaque dédiée à la mémoire de l’archéologue et conseiller du patrimoine culturel a été découverte, Sebastiano Tusa, décédé tragiquement en 2019, en présence de son épouse Valéria Li Vignide sa soeur Lydie Tusa et petite-fille Délia Tusa.

« Rendre à l’usage public un lieu comme celui-ci, dédié à l’étude, à la recherche, à la réflexion, est la meilleure façon d’offrir un service à Palerme et à la Sicile.
Nous devons nous concentrer sur la culture pour construire l’avenir en commençant immédiatement –
souligne le conseiller régional du patrimoine culturel et de l’identité sicilienne, Alberto Samona ; la réouverture d’aujourd’hui prend la signification symbolique du désir de rédemption et de renaissance de Palerme ».

Inauguré en 1992 en présence de Maria Andronicus, veuve de Leonardo Sciascia, la bibliothèque abrite une collection composée, à ce jour, de 5613 volumes, qui comprend également des publications appartenant au Fonds ESP de la Bibliothèque centrale, un fonds composé de volumes sélectionnés à exposer lors d’expositions ou d’événements .
Les collections, identifiées par la signature BC, ont été créées en choisissant parmi les dotations BCRS des ouvrages concernant le patrimoine culturel, en particulier sicilien, et des ouvrages publiés par les instituts du Département, résultat de leur élaboration scientifique.

Quelques données détaillées.

En 1977, avec la naissance du Département régional du patrimoine culturel (LR 80/77), une intense activité éditoriale est lancée, en accord avec la Bibliothèque centrale de la Région sicilienne à laquelle la loi attribue le rôle d’archive documentaire de la production éditorial en Sicile.

Dans ce cadre de collaboration, déjà en 1977 la Bibliothèque centrale, en collaboration avec ce Département et, en tout cas, avant le début de l’informatisation des bibliothèques, a créé une section spéciale où placer la riche production éditoriale du Département du patrimoine culturel , avec la signature ESP, afin de pouvoir identifier rapidement les volumes publiés par le Département, également à travers ses bureaux périphériques.
Par la suite, l’espace s’est enrichi d’une deuxième section dans laquelle étaient placés les volumes relatifs au patrimoine culturel concernant la Sicile, même s’ils n’étaient pas publiés par le Département.

En ce qui concerne l’activité éditoriale, en effet, le Département du patrimoine culturel fonctionne comme une maison d’édition spécialisée dans le patrimoine culturel, avec une production de plus de 80 titres chaque année, se plaçant, selon les normes italiennes, parmi les maisons d’édition de taille moyenne.

Au cours de la période 1977-2018, 2 924 ouvrages ont été publiés, dont des volumes papier, des CD, des DVD, des bandes vidéo, des partitions musicales et des périodiques, en plus de 1 285 ouvrages concernant la production éditoriale liée aux initiatives directement promues par le conseiller du patrimoine culturel, pour une total de 4 209 titres.

Le genre des œuvres publiées est varié, mais toujours lié au patrimoine culturel sicilien.
Parmi les productions, on trouve les actes de colloques internationaux édités par l’administration régionale, la documentation sur les fouilles archéologiques régionales, largement financée par l’administration régionale, les bibliographies générales et particulières des fonds bibliographiques et, surtout, de nombreux catalogues d’œuvres d’art et d’archéologie des trouvailles, produites pour la plupart à l’occasion d’expositions qui représentent une manière de valoriser le patrimoine possédé.
Parmi ceux-ci: chefs-d’œuvre du XVIIe siècle au Palazzo Abatellis, Le portrait romain dans les collections du Musée Salinas, Meligunis Lipara (travail demandé par plusieurs instituts archéologiques dans le monde), Soie: bibliographie des textes possédés (Messine 2021); La protection du patrimoine culturel subaquatique : aspects juridiques : une conférence tenue à Palerme et Syracuse (8-10 mars 2001) et organisée par la Région Sicilienne, Département du patrimoine culturel et environnemental et de l’éducation publique ; Université de Palerme, Faculté d’économie, Institut de droit du travail et de la navigation ; Université de Milano-Bicocca, Département juridique des institutions nationales et européennes ; Antonello da Messina et Michelangelo Merisi da Caravaggio, maîtres de la peinture en Sicile : quatre chefs-d’œuvre exposés, et bien d’autres.
Le rôle lié aux initiatives directement promues est particulièrement pertinent, intégrant et complétant la production éditoriale de ce département, en s’appuyant sur la collaboration des instituts universitaires et des associations culturelles.

Le Département du patrimoine culturel a d’ailleurs publié avec une certaine périodicité un catalogue complet des ouvrages publiés dont la dernière édition remonte à 2019.
Publié au format numérique, il permet différents types de recherche, par titre, auteur, etc., surmontant les ancienne limite des index papier.

This post is also available in: English