Actualités

Palerme, chaos positif entre les médecins de famille et Usca

#Palerme #chaos #positif #entre #les #médecins #famille #Usca

PALERME – Ce sont des jours compliqués à Palerme sur le front du Covid.
Journées difficiles pour les positifs qui ont besoin d’être isolés ou libérés et de mettre fin à l’isolement.
Qui est responsable de faire cela ? Avec le 1er avril, l’ordonnance du président Musumeci a expiré, qui ordonnait que cette opération soit à la charge des médecins de famille.
Une des tâches qui n’existe plus avec la fin de l’état d’urgence, décrétée par le gouvernement national.
Alors? De nombreuses personnes demandent des explications et beaucoup se rendent au centre de la Foire Méditerranéenne avec des désagréments compréhensibles.

Les médecins, de leur côté, expliquent aux patients qu’ils ne peuvent plus certifier des mesures qui, en fait, relèvent de la liberté individuelle.
D’autre part, la structure des commissaires et l’Usca doivent gérer une série supplémentaire de pratiques.
En ces heures, les notes et les mails réciproques ne manquent pas dans lesquels chacun “clame” ses bonnes raisons, une “faute du système”, due à un changement d’état de l’urgence à sa fin, qui, probablement, ne le fera pas.
être le seul.
Entre les deux se trouvent les victimes de la situation : ceux qui ont à voir avec Covid et qui connaissent maintenant un problème de plus.