Actualités

Palerme administrative, Lentini inaugure le comité électoral – vivienne

#Palerme #administrative #Lentini #inaugure #comité #électoral #vivienne

PALERMO (ITALPRESS) – Quelques heures après la rencontre entre Lega et Forza Italia qui vise à démêler le gâchis de Palermo, dans les rangs du centre-droit il y a ceux qui décident de continuer leur chemin.
Totò Lentini, candidat avec les autonomistes de l’Alliance pour Palerme et Palerme ville européenne, profite de l’inauguration du comité électoral sur la Piazza Sturzo pour réitérer qu’un recul ne fait pas partie des plans et esquisse les premiers objectifs pour relancer la ville .
Plus d’une centaine de personnes ont assisté à l’événement.
L’ouverture de la campagne électorale et la présentation des candidats sont prévues le jeudi 14 avril au cinéma multiplex Politeama.
“Au centre-droit, ils ont tout fait pour me convaincre de prendre du recul : ils n’ont pas réussi -, explique Lentini, -” Je sais que je suis face à un défi difficile, mais je n’y échapperai sous aucun prétexte.
Nous continuerons jour et nuit jusqu’à la fermeture des bureaux de vote ».

En ce moment, outre le candidat autonomiste, quatre autres sont en lice pour le centre-droit : Fratelli d’Italia se concentre sur Carolina Varchi, la Ligue sur Francesco Scoma (candidat avec la première liste Italie), UDC sur Roberto Lagalla et Forza Italia sur Francesco Cascio (filet d’embrayages internes).
Un scénario sur lequel Lentini exprime sa déception : « Un mois et demi après les élections, les partis sont toujours à Rome en train de discuter d’un nom et d’un projet politique pour Palerme.
Nous avons lancé un programme depuis deux mois déjà et nous n’avons pas l’intention de revenir en arrière : néanmoins, nous serons prêts à discuter avec quiconque se soucie de l’avenir de cette ville », souligne-t-il.
La candidature de Lentini intervient après les expériences au conseil municipal et à l’assemblée régionale, à la suite desquelles il a choisi de faire un pas en avant et d’y mettre son visage.
Le but est de se présenter non pas comme “l’un des habituels candidats au palais, mais un candidat qui représente le peuple et qui ambitionne d’être le maire de tous”.
Contrairement à ceux qu’il définit comme « professeurs de politique », la voie sur laquelle insiste Lentini est celle de la communication directe avec les citoyens, utilisant le comité comme un lieu de collecte de propositions.
« Le nôtre est un projet de longue haleine, constitué non pas de promesses irréalisables mais d’engagements pour les cinq prochaines années et au-delà -, affirme le candidat autonome, – Les citoyens se souviennent toujours de qui a bien travaillé.
Je veux leur montrer que les politiciens ne sont pas tous les mêmes : l’abstention ces dernières années en Italie est inquiétante, mon but est de convaincre les sceptiques de Palerme que devant eux il y a un groupe de gens prêts à changer la ville”.
Au centre de l’agenda politique de Lentini se trouve la relance des services essentiels : viabilité, espaces ouverts, gestion des cimetières.
“Sur ces aspects ces dernières années, Palerme a rencontré mille difficultés -, souligne-t-il, – Aujourd’hui, les enfants n’ont pas d’espace pour pratiquer des sports de plein air, viale Regione Siciliana et les cimetières sont dans des conditions désastreuses : je suis prêt à mettre mon visage à l’aboutissement d’un sérieux projet de relance ».
(ITALPRESS)