Actualités

Orlando présente l’accord pour réorganiser les caisses de Palerme

#Orlando #présente #laccord #pour #réorganiser #les #caisses #Palerme

“C’était l’occasion de confirmer la criticité financière dans laquelle se trouvent plus de 150 municipalités siciliennes”

PALERME – Le maire Leoluca Orlando a rapporté les étapes de la procédure et le contenu de l’accord entre le gouvernement national et la municipalité de Palerme au conseil municipal, qui doit être signé par le Premier ministre et le maire.

“C’était l’occasion – a déclaré Orlando – de confirmer la situation financière critique dans laquelle de nombreuses municipalités italiennes et plus de 150 municipalités siciliennes ne sont toujours pas en mesure d’approuver le budget 2021 et de détecter la situation particulière de la municipalité de Palerme dont elle a un fonctionnement parfaitement régulier.
bilan en matière d’exposition à la dette (contrairement à d’autres municipalités italiennes qui ont plusieurs milliards d’exposition à la dette) mais qui est soumise à la mise à disposition de sommes déjà à sa disposition en raison du niveau élevé d’évasion fiscale ».

“L’accord – a ajouté le maire – est tout bien en deçà et dans les mesures approuvées par le conseil municipal avec la résolution du 31 janvier 2022 contenant le plan de rééquilibrage financier, qui peut être parfaitement modifié par les futures administrations contrairement à ce qu’il aurait lieu dans l’événement d’échec “.

Le maire a rappelé “que les engagements pris avec le gouvernement national concernent l’engagement de rembourser un quart de la somme reçue de l’Etat en vingt ans (un quart d’environ 179 millions d’euros)” et a souligné “qu’une intervention est nécessaire de la gouvernement national à surmonter les ressources limitées prévues dans l’accord et à utiliser contre la ville de Palerme des mesures similaires à celles envisagées pour les grandes villes italiennes telles que Rome, Turin et Naples, qui ont chacune obtenu plus d’un milliard d’euros, voire des multiples ».

Le maire a demandé ce besoin d’action « que le conseil municipal, qui a approuvé la résolution du 31 janvier dernier, prenne en charge, comprenant la nécessité d’éviter une catastrophe catastrophique.
Ce besoin a également été clairement indiqué par le Parlement national lui-même dans le budget de l’État 2022/2024 ».