Messine, le rideau se lève sur le Cortile Teatro Festival

#Messine #rideau #lève #sur #Cortile #Teatro #Festival

MESSINE.
Huit émissions pour commencer, du 11 juillet au 1er août, puis une seconde partie dévoilée plus tard, qui s’annonce extrêmement intéressante.
Même la onzième édition du « Cortile Teatro Festival », prévue à Messine avec plusieurs lieux, est annoncée avec de nombreuses nouveautés, car elle s’ouvre de manière décisive à différents langages artistiques.
D’où le sous-titre « Forme et fond ».
Le premier rendez-vous aura lieu le 11 juillet, dans la cour du Palazzo Calapaj-D’Alcontres (à côté du Duomo) avec « Shots », présenté par Mezzaria Teatro di Catania, de et avec Francesco Bernava et Alice Sgroi.

La formule de cette année comprend toute une série de diversifications : « En plus du théâtre – explique le directeur artistique Roberto Zorn Bonaventura – la danse sera très présente, il y aura des interventions performatives urbaines, des installations sonores, on verra aussi des spectacles de cirque contemporain et il y aura être une section de théâtre pour enfants.
Nous travaillerons également en collaboration avec d’autres réalités : le festival de courts métrages théâtraux « Teatri Riflessi » à Catane, avec lequel nous remettrons le Prix du Festival Cortile Teatro (organisé le 12 juillet), et le Festival Tindari de Tindaro Granata avec le Prix Palazzi qui verront sur scène, à Tindari, des réalités locales qui se sont affirmées dans le champ national ».
Tout cela, bien sûr, a un but précis : « Cette variété de couleurs – souligne Bonaventura – nous sert à souligner le rôle décisif et déterminant de l’art dans des moments historiques comme celui que nous traversons, dans lequel la crise menace d’être plus fort que n’importe quel homme, dans lequel la négativité semble être la seule énergie à nous trouver, dans laquelle il semble n’y avoir aucune trace de liberté.
Nous insistons donc, à notre manière, sur notre territoire et sur nos lieux, en essayant d’apporter des histoires sur lesquelles réfléchir et à partir desquelles nous pouvons recommencer à mieux nous mouvoir dans cet écheveau enchevêtré.
Des histoires liées par un seul fil, celui de l’artiste qui les anime.
L’artiste ensuite : c’est à lui que l’on confie ce festival, en espérant toujours qu’« il ne veuille ni acheter ni être acheté » ».

Comme toujours, un grand espace sera dédié aux forces du territoire, celles souvent négligées par les entités opérant à Messine, et qui sont au contraire un riche exemple de qualité.
A tel point que, sans surprise, ils sont accueillis dans tous les festivals et théâtres italiens.

Le Cortile Teatro Festival est né d’une idée de Roberto Zorn Bonaventura et Giuseppe Giamboi.
Le Castello di SancioPanza organise le Festival avec la collaboration du restaurant ‘A Cucchiara, Nutrimenti Terrestri, Multisala Iris, Lido Horcynus Orca et avec le soutien de Latitudes, un réseau de dramaturgie sicilienne, et Caronte-Tourist.
La confirmation du financement ministériel et municipal est en attente.
Le Festival adhère à Arcipelago, le réseau des festivals siciliens.

Actualité actualisée de la Sicile 2022-07-05 16:19:00

This post is also available in: Anglais Français