“Medicane”, le pire est passé mais dans l’est de la Sicile les dégâts sont désormais comptés

La Sicile orientale à genoux à cause du cyclone Medicane qui a balayé toute la côte ionienne de pluies torrentielles et de rafales de vent à plus de 100 km/h.