L’IACP Trapani obtient 39 millions de fonds du PNRR • Prima Pagina Trapani

#LIACP #Trapani #obtient #millions #fonds #PNRR #Prima #Pagina #Trapani

« Je suis satisfait car l’Iacp de Trapani a réussi à franchir un nouveau cap.
Et cela a été possible grâce à cette politique que j’aime.
Celle de l’inspiration personnelle, quant à elle avec les locataires de nos gîtes, sans contact direct il est impossible d’identifier les problèmes à résoudre, puis avec ceux qui travaillent au sein de cette instance, tout le personnel, administratif, technique et financier, enfin, en dernier mais pas vraiment en dernier, avec la direction régionale des infrastructures, avec les offices et avec l’édile.
Marco Falcone qui a montré qu’il comprenait les besoins de la région et a apprécié à plusieurs reprises l’Iacp de Trapani pour avoir su mettre en place des solutions et sa capacité à dépenser les fonds mis à disposition au fil du temps.

Nous sommes une institution qui fonctionne en permettant aux citoyens de voir une institution qui s’occupe des problèmes non pas pour cultiver la clientèle mais pour mettre des remèdes concrets.
Aujourd’hui le mérite d’avoir obtenu environ 32 millions d’euros de financement pour pouvoir intervenir dans 39 bâtiments publics de notre province, pas demain mais aujourd’hui, doit être attribué à la synergie opérationnelle entre Iacp, délégataires du logement et Direction Régionale de l’Equipement, Personne n’est resté comme un sphinx regardant le territoire ».
Ainsi déclare l’avocat Vincenzo Scontrino, président de l’IACP Trapani.

L’Iacp de Trapani a vu tous les projets présentés pour la récupération sismique et l’efficacité énergétique, qui seront mis en œuvre en deux tranches, admis au classement du Plan National de Relance et de Résilience (PNRR).
Un résultat important.

« Ce sont des projets d’une grande valeur stratégique » commente le directeur général ing.
Eugenio Sardo, « des projets qui sont le résultat de la connaissance précise par les bureaux de l’organisme de l’État de chaque propriété que nous possédons, mais qui sont aussi le résultat de la confrontation avec un conseil d’administration jamais distrait par rapport aux problèmes à résoudre confronté.
Les projets financés par le PNRR ne sont qu’une partie des projets que nous avons en cours, il ne faut pas oublier les interventions soutenues par les fonds européens de l’OP Fesr, nous avons conclu une intervention sur Trapani – continue Eng.

Sarde – nous concluons celui de Marsala, nous avons repris les rangs en redémarrant celui d’Alcamo, nous procédons rapidement à la récupération de l’ancien village rural Livio Bassi, pour transformer l’ancien hôtel Zeus à Castelvetrano, une propriété sujette à confiscation , dans un immeuble de logements sociaux anti-mafia, et encore pour des interventions sur Mazara et Valderice.
L’approbation récente par le Conseil d’administration du compte définitif 2021 permettra alors de dégager de nouvelles ressources pour l’entretien courant des logements, ce qui est certainement un lourd souci pour nous ainsi que pour les locataires qui réclament légitimement des réparations d’immeubles, mais aujourd’hui encore nous sommes là pour vous rappeler qu’en ne payant pas les loyers à temps, les chapitres budgétaires afférents destinés à soutenir l’entretien courant ne pourront jamais contenir les ressources nécessaires au regard de la demande ».

« Malgré ce que quelqu’un pourrait dire – ajoute le président Scontrino – nous faisons les faits et nous renvoyons les controverses à l’expéditeur …
avec beaucoup de salutations ».

Augmenter et rénover les logements sociaux et les complexes de logements publics en Sicile en utilisant les ressources du Plan national de relance et de résilience.
C’était l’objet du premier appel lancé par la Région pour mobiliser les fonds du PNR, notamment plus de 233 millions du fonds complémentaire du programme de redéveloppement de logements sociaux « Sûrs, verts et sociaux », à répartir sur six ans.
Sur ces 233 millions d’euros, l’Iacp de Trapani a obtenu 32 millions.
A travers le PNRR, l’IACP interviendra dans les Communes de :

– Trapani via Vito Catalano lot 1 échelle A, B, C et D ; lot 2 échelle A, B, C et D ; Rione Cappuccinelli lot A/D et lot B/B ; via Platone lot 1 ; via Emilio D’Angelo lot 2 et 3; via delle Oreadi lot 2,3,5,6; via Martyrs de Nassyrie 1, 3 et 5 ; via Beppe Alfano bâtiment 7, 8 et 9- Alcamo via Mariano Stabile lot 11 C- Buseto Palizzolo via Paolo Borsellino 12 / c- Castelvetrano via Campobello Pal.
8/9 ; via Magellano 2 et 3; via Giancontieri Pal.
1/2/3/4 / 5- Custonaci via Scurati C- Erice via 481 lot 81- Marsala via Istrie lot 1/2/3/4/5/6/7/8/9/12/13/14/36 / 37- Mazara del Vallo via Ugdulena, via Potenza lot 2- Paceco via Cappello Giuseppe lot 1/2/3, via Palermo Raimondo 2 et 4- Partanna via Milano Lot 1A, 2B, 3, 5 et 6 – Petrosino via Vincenzo Gioberti lot 5/6/7/8/9 / 10- Santa Ninfa via Dante 7 et via Carducci 3.-

Les procédures d’appel d’offres pour l’attribution des travaux doivent être définies d’ici le 31 décembre prochain, mais une fois que la Direction Régionale de l’Equipement aura défini le décret relatif, qui est attendu prochainement, il n’est pas exclu que certaines interventions puissent déjà faire l’objet d’un appel d’offres d’ici la fin de juillet prochain.
Mais le financement de la deuxième tranche arrivera quand même, concernant des interventions importantes dans d’autres Communes.

« La Sicile – déclarait Marco Falcone, conseiller régional des Infrastructures de l’époque, lors de la publication de l’appel à projets de collecte – est à l’œuvre pour mieux investir les fonds du Pnrr, en l’occurrence en donnant un nouvel élan à la relance des politiques logement.
Nous avons remis sur pied l’IACP et entamé des dizaines de travaux pour réhabiliter notre parc de logements sociaux, complétant ceux inachevés et récupérant l’existant.
Désormais, le Département des infrastructures met également en place le NRR, pour mener des interventions visant non seulement à redonner dignité et fonctionnalité aux maisons de milliers de Siciliens, mais aussi à régénérer des portions entières de nos centres habités ».

“Je dis autre chose – ajoute le président Iacp avv.
Vincenzo Scontrino – Si quelqu’un pense que le match du PNRR pourrait être une riche opportunité pour « mettre la main » illégalement sur des ressources publiques, sachez qu’il a mal fait ses comptes.
Nous nous apprêtons à définir un « protocole de légalité responsable » puis à le soumettre à l’examen pour la signature définitive avec la police, avec la division criminelle de la préfecture de police, avec la Guardia di Finanza, avec les carabiniers.
Afin de rendre l’action administrative encore plus transparente.
Nous demanderons à SE le préfet de Trapani Filippina Cocuzza de nous soutenir dans cette initiative.
Il n’y aura pas de place pour les rusés ou les mafias.
Chaque euro ne sera destiné qu’à la croissance du territoire.
Sous le signe de la légalité ».

« Tout comme l’administration de l’IACP a l’intention de s’asseoir à la table des syndicats qui représentent les travailleurs du secteur de la construction, afin de collaborer activement au respect des règles dans le monde du travail ».
«Avec les syndicats, l’IACP de Trapani veut partager la nécessité d’assurer et de garantir un emploi sain, dans le respect des règles de sécurité au travail et des normes de rémunération garanties par la loi.
Nous demanderons aux syndicats d’apporter leur soutien en mettant à disposition leur richesse de connaissances et de compétences dans le secteur du marché, la protection de l’emploi, la promotion des droits des citoyens-travailleurs, pour suivre ensemble les chemins que nous empruntons ».

“Nous continuons – souligne l’avocat.
Réception – pour reprendre des mots qui déclinent la nécessité de créer une synergie entre institutions et entre institutions et partenaires sociaux, la synergie devient déterminante, à tous les niveaux.
En effet, nous travaillons sur des problématiques pertinentes telles que celles des communautés énergétiques qui ne peuvent être résolues qu’en adoptant des solutions partagées par tous les acteurs, et sur lesquelles nous estimons qu’il convient de consacrer les ressources nécessaires pour garantir qu’un patrimoine bâti important, tel que celle que nous représentons, est en mesure de résister aux nouveaux défis en matière de transition écologique et d’économies d’énergie ».

« Je répète – conclut le président de l’Iacp – que je suis personnellement satisfait, même d’être entré dans les maisons de certains citoyens qui m’ont montré les signes de leurs difficultés quotidiennes, de m’être assis avec eux et de partager le malaise d’une société sur le marges.
Avec les collègues du Conseil d’administration, avec le vice-président Marcello Tricoli et avec le directeur Mario Bommarito, qu’aujourd’hui je suis obligé de remercier pour la contribution qu’ils ont apportée à la vie de cet organe, nous avons reçu du président Musumeci et du conseiller Falcone, postes politiques/administratifs et ceci après une longue gestion de commissaire.

Immédiatement, depuis notre implantation, nous avons compris la nécessité de raccourcir les distances avec nos usagers, car nous sommes sincèrement convaincus et hors des discours que les institutions doivent s’asseoir avec les citoyens s’ils veulent comprendre leurs besoins.
Nous avons adopté la politique de l’écoute, sans ce contact direct nous aurions certainement commis une erreur en identifiant sur papier et en marquant les bâtiments où intervenir d’un trait de plume ».

NOTE DE PRESSE

Actualité actualisée de la Sicile 2022-06-30 13:17:00

This post is also available in: Anglais Français Espagnol