Actualités

Les passages inférieurs de viale Regione ne peuvent être restaurés qu’à mi-chemin, “Fermez ceux près du pont de Corleone”

#Les #passages #inférieurs #viale #Regione #peuvent #être #restaurés #quà #michemin #Fermez #ceux #près #pont #Corleone #BlogSicilia #Dernières #nouvelles #Sicile

Le sort des passages souterrains de Viale Regione Sicilianapour Palerme, s’avère être à la croisée des chemins.
III Commission le conseil a effectué des inspections sur les structures destinées aux piétons au cours de la semaine.
Pour certains d’entre eux il sera possible de rétablir leur bon fonctionnement.
Pour d’autres en revanche, trop abîmés, il faudra les refermer.
Un arrêt du transport en commun qui risque cependant de ne laisser aux citoyens aucune alternative pour passer d’un côté à l’autre de la liaison interurbaine.
Ceci au moins jusqu’au prochain conseil.

Trois passages souterrains confiés aux Filiales

Le membre de la IIIe Commission explique l’état de l’art Concetta Amella.
L’édile du M5S explique le dualisme sur le front du passage souterrain.
«Des inspections effectuées au cours de la semaine pour vérifier la sécurité réelle des passages souterrains de Viale Regione Siciliana, une image qui n’est certainement pas réconfortante a émergé.
Les passages inférieurs respectivement de via Sardaigne, Portello et Villa Tasca, pour lesquels Coime, Rap et Sispi ont reçu mandat, chacun pour leurs compétences, d’intervenir afin que les systèmes électriques, de surveillance et d’administration courante puissent être rétablis dans les plus brefs délais.
Cela permettra à Re.Se.T.
de rétablir le service de garde dans les passages souterrains précités, actuellement suspendu pour des raisons de sécurité”.

“Fermer les passages souterrains près du pont de Corleone”

La situation reste en revanche critique sur les trois passages souterrains présents entre les troisième et quatrième arrondissements.
Via Altofonte, par Gustavo Roccella Et Borgo Ulivia en fait, ils risquent de perdre leurs corridors piétonniers.
Ceci dans un contexte de viabilité difficile, notamment grâce aux limitations toujours en vigueur sur le pont de Corleone.
Des structures qui, malgré tout, sont maintenant trop endommagées pour être restaurées.
Il faudra trouver une solution, même si Concetta Amella sera un sujet à traiter au prochain conseil.

Au lieu de cela, la nécessité de fermer les passages souterrains du pont Corleone a été soulignée.
Des structures aujourd’hui totalement inutilisables et dans un état d’abandon total.
Ce sont essentiellement des zones libres où la négligence et l’incivilité sont les maîtres.
Ils devraient donc être inscrits à l’agenda politique de la prochaine administration.
Parce qu’ils représentent un outil pour garantir aux citoyens de se déplacer en toute sécurité, sans nécessairement recourir à l’usage de la voiture”.