“Les journaux de Palerme au XIXe siècle” – Malgré tout Web

#Les #journaux #Palerme #XIXe #siècle #Malgré #tout #Web

Demain, à Palerme, au siège de l’Ordre des Journalistes de Sicile, présentation du livre de Gesualdo Adelfio et Carlo Guidotti.

Demain, mardi 29 mars, à la bibliothèque du bureau de Palerme de l’Ordre des journalistes de Sicile, via Bernini 52 à 10h30, le volume sera présenté « Les journaux de Palerme au XIXe siècle.
Information journalistique et publicité dans la presse de l’époque
” De Gesualdo Adelfio Et Carlo Guidotti.
Maison d’édition Ex Libris.

Ils dialogueront avec les auteurs sur l’histoire du journalisme sicilien, et de Palerme en particulier, à travers le XIXe siècle, du Royaume des deux Siciles aux vingt premières années de l’unification de l’Italie : Roberto Guéli, Président de l’Ordre des Journalistes de Sicile, Eliana Calandradirecteur du système de bibliothèque municipale, Francesco NicastroConseiller de l’Ordre des Journalistes de Sicile, Salvatore Li Castri, vice-président de l’Ordre des journalistes de Sicile ; le journaliste animera la rencontre Thérèse Di Frescoancien vice-président de l’Ordre.

Les livres, grand format et cartonnés, sont divisés en trois sections : dans la première partie, il y a une analyse du contexte historique en question, pour mieux comprendre les événements, les personnages et les journaux eux-mêmes produits à Palerme ; ils sont largement décrits dans la deuxième section dont sont reproduites les publications, un tableau récapitulatif contenant les détails structurels et une sélection des articles les plus pertinents, curieux ou extraordinairement actuels.
La troisième section présente les ateliers d’imprimerie qui, particulièrement actifs et présents dans le paysage commercial et industriel de la ville, se sont distingués dans ces années pour leur activité entrepreneuriale et pour avoir imprimé, à travers leurs propres presses et types, les journaux passés en revue dans le volume.

Les volumes font partie d’un projet éditorial vaste qui embrasse l’ensemble du XIXe siècle, une période historique jalonnée de nombreuses révoltes populaires, alternant des événements liés à la liberté de la presse, au constitutionnalisme et, même, au changement de structure institutionnelle, avec la transition, qui s’est opérée non sans difficulté, du royaume des Bourbons à celui d’Italie.

Dans le premier volume, l’accent est mis sur la presse à l’époque des Bourbons, période historique où sont nées les premières formes de journalisme d’investigation et de journalisme parlementaire, entre alternance d’événements liés à l’octroi de la liberté de la presse et au constitutionnalisme naissant, ponctué par les grandes révoltes de 1812, 1820, 1848 et 1860.

Dans le deuxième volume, la période examinée comprend les vingt premières années de l’ère post-bourbonienne et des premières années du Royaume d’Italie.
Les questions liées à l’annexion de la Sicile, aux conditions sociales, à la mafia et aux évolutions politiques sont ensuite explorées.
Une société qui est forcée de changer mais qui peine encore à changer et à s’améliorer radicalement.

La presse traitera des informations institutionnelles, de la satire, des évolutions urbaines et topographiques de la capitale, du débat de société, des fléaux et, en parcourant les journaux présentés, il sera possible de lire des articles qui traitent de questions particulièrement actuelles telles que l’égalité des droits, la condition de les femmes, la pandémie, la paix.

La lecture des journaux contemporains nous conduit, donc, telle une précieuse machine à remonter le temps, revivre des faits historiques qui ne sont qu’apparemment éloignés de nous, pour mieux comprendre, par l’étude, l’analyse critique et l’analyse en profondeur, notre temps.

This post is also available in: English