Actualités

Les critiques pleuvent sur le Vélodrome, “On pense aux concerts mais pas au sport” (VIDEO)

#Les #critiques #pleuvent #sur #Vélodrome #pense #aux #concerts #mais #pas #sport #VIDEO #BlogSicilia #Dernières #nouvelles #Sicile

L’attaque de la Fédération Cycliste contre la Municipalité.
Encore une autre inspection de l’usine

Il y a des critiques sur le Vélodrome De Palerme.
La structuration de via Lanza di Scalea devrait accueillir le concert d’Antonello Venditti et Francesco De Gregori le 25 août.
Une décision qui laisse perplexe les opérateurs sportifs régionaux, qui attendent la réouverture de l’établissement depuis plus de huit ans.
Journée portes ouvertes encore loin, au vu de l’état des travaux et des conditions de la piste cyclable, désormais à restaurer.

Guardì : “Pas de vélo au Vélodrome pendant huit ans”

Après le nouveau démarrage des travaux, quelques progrès ont été réalisés.
Les ouvriers de Coime ont installé le système de drainage du futur champ, sur lequel il reste cependant des graviers et des cailloux.
Juste sur la zone où la surface de gazon synthétique s’élèvera à l’avenir, un nivellement du sol a été effectué.
Mais, pour le moment, cela ne suffit pas.

Pour révéler la situation critique vécue par l’usine via Lanza di Scalea est le président du Federciclismo régional Diego Guardi.
« Il n’y a plus eu d’activité cycliste au Vélodrome depuis huit ans.
Vérifiez maintenant sur un site de billetterie en ligne bien connu (vente de billets) que le 25 août, il y aura un concert ici.
J’aimerais savoir qui a autorisé l’événement, parce que quelqu’un sera là, comment faire un événement à but lucratif dans une installation inutilisable pour les activités sportives, récréo-motrices et sociales avec les écoles“.

Les travaux à effectuer sur la piste

Diego Guardì accorde une attention particulière à l’état de la piste cyclable.
Une structure vue il y a deux ans, alors qu’elle était pratiquement achevée.
Puis le nouvel abandon, avec la dégradation qui a replongé sur le ring.
Il y a deux ans, nous avons commencé à réparer la piste.
C’était complet, presque entièrement fini
.
Ensuite, il y a eu un problème sur le terrain, qui a entraîné une série de diatribes entre la Municipalité et Coime.
Depuis deux ans les travaux sont aux quatre flèches.
Or, par miracle, l’hypothèse se pose que pour un concert de De Gregori et Venditti le travail peut reprendre.
Tout peut être réparé.
Mais la surface est fixe, pas la piste, où entre-temps l’herbe a poussé et les joints se sont dilatés”.

Un chapitre séparé concerne la tribune couverte de l’installation Via Lanza di Scalea.
La zone, toujours inaccessible, n’est même pas accessible depuis l’escalier extérieur, qui a été barré de barrières de fer pour empêcher l’accès.
Entre autres, la tribune couverte est inutilisable.
Il suffirait de supprimer cette travée vétuste pour la rendre entièrement accessible.
C’est surtout une plante d’été.
On ne sait donc pas à quoi sert ce cabanon”.

Utilisation possible du PNRR

Le président du Federciclismo régional évoque ensuite la demande, formulée par la Municipalité de Palerme, de collaborer à l’élaboration d’un projet à inscrire dans la perspective du PNRR.
«Je vais parler avec le président national pour comprendre si la Fédération a l’intention d’investir dans un vélodrome comme Palerme, compte tenu de ce qui s’est passé.
Ou s’il faut détourner nos projets vers Montichiari ou Trévise, où l’activité se fait plus fréquemment.
Comme d’habitude, la Sicile risque de perdre les opportunités que la vie lui offre“, dit amèrement Guardì.

Ferrandelli : “La situation du Vélodrome a un goût de moquerie”

Le conseiller de + Europa était présent à l’inspection d’aujourd’hui Fabrice Ferrandelli.
Le président de l’Assemblée nationale, assisté de son collègue du parti Cesare Matttaliano, analyse l’avancée des travaux au Vélodrome.
Cette situation sent la moquerie.
Malgré les conditions du Vélodrome, rendez-vous sur un site de billetterie en ligne et vendez une disponibilité pour un concert qui me semble pour le moins incertain aujourd’hui.
Je ne vois pas de personnel ici, peut-être que je n’ai pas de chance.
Je crois qu’il n’est pas très crédible que les termes du calendrier, qui prévoient une fermeture au 30 avril, soient respectés.
On l’espère pour l’image de la ville, mais je ne pense pas que cette feuille de route puisse être respectée ».

Les concerts sont la question principale, sur laquelle Ferrandelli est extrêmement clair.
« Nous aimerions clarifier la question.
Nous aussi avons parlé aux bureaux et eux aussi n’en savent rien.
Mais c’est encore plus grave. Il n’est pas possible que sur une chaîne de billetterie en ligne bien connue il y ait des billets pour un concert en vente et que la Municipalité n’en sache rien.
Mais dans quelles mains étions-nous ?
», sombre Fabrizio Ferrandelli.

L’affaire née du concert du 25 août

Un concert, celui prévu le 25 août, sur lequel s’est ouvert un roman policier sur les autorisations.
À partir du 18 mars, les billets pour l’événement qui mettra en vedette Antonello Venditti et Francesco De Gregori sont en vente.
Mais aucun al Municipalité de Palerme semble avoir autorisé l’événement.
En fait, le manager de Coime Francesco Teriaca et le conseiller du Sport Paolo Petralia Camassa entrent dans cette catégorie.

Cela fait plus de huit ans que l’usine de via Lanza di Scalea a accueilli la dernière compétition sportive.
Depuis lors, la structure est un chantier de construction à ciel ouvert.
Tribune couverte non accessible, gazon pas encore installé et beaucoup de travaux à faire.

Les organisateurs : “L’événement aura bien lieu”

Giuseppe Rapisarda, organisateur de l’événement, s’est exprimé sur l’affaire ces derniers jours et a déclaré ce qui suit dans une note.
« Le projet prévoit l’utilisation du Vélodrome dans la moitié de la partie déjà accessible.
Tout le reste sera laissé hors d’accès au public car la structure peut facilement être divisée en compartiments.
Comme lors des événements précédents, l’accessibilité sera réduite à 4 900 billets avec des places assises dans le parterre et le perron sera utilisé.
Après la réunion tenue ces dernières semaines entre les techniciens de la Municipalité et ceux de la société organisatrice un calendrier a été établi, jusqu’à présent parfaitement respecté par la Municipalité.
La conclusion des travaux est attendue en avril, 5 mois avant l’événement ».

“Pendant la réunion il a été décidé que nous procéderions à la soumission des demandes appropriées pour obtenir l’autorisation – continue Rapisarda -.
Après cette réunion et après avoir entamé toute la procédure d’autorisation, nous avons envoyé une communication annonçant le démarrage du projet.
Rassuré par téléphone par les parties concernées, il a été décidé de lancer le concert.
Comme pour tous les événements, dans ce cas également, lea machine organisationnelle a une vitesse différente de celle de la bureaucratie mais cela ne peut pas nuire à une ville qui a longtemps été éloignée des grands concerts ».