le parcours et les gares du défilé triomphal

#parcours #les #gares #défilé #triomphal

Depuis deux ans, la ville de Palerme dans sa forme traditionnelle, pour cette raison l’idée du 398e Festino di Santa Rosalia est que le dépassement de la pandémie est célébré en musique.

jeudi 14 juillet un « set » de partitions musicales accompagne l’ensemble du cortège défilant également sur le Char triomphal, une symphonie salvatrice qui balaie deux années de lourdeur, dans l’espoir que le monde entier se retrouvera et mettra de côté les désaccords, les vents de nouveaux désastres , de nouvelles guerres et de nouveaux et anciens fléaux.

Voici le détail chemin du char et le programme avec la description de chaque station.

Première station – Palazzo Reale – Porta Nuova
20h30
Le cortège des anges qui ont lutté contre la pandémie quitte le Palais Royal et se positionne devant le Chariot.
Une voix du portique de la Porta Nuova chante une chanson de charretier à la fin de laquelle la Charrette démarre au son des Tamburinai.

Deuxième station – Curie archiépiscopale
Le Cardinal monte sur le Chariot pour bénir la Statue, au moment de la bénédiction le Chariot s’anime musicalement et s’illumine, le Saint commence à tourner sur son socle.
Le char avance précédé de médecins, d’agents de santé, de la protection civile et des forces de l’ordre

Troisième station – Cathédrale
Une très jeune voix du Triumphal Chariot chante une chanson / appel qui démarre le chœur d’enfants du Teatro Massimo et Kids Orchestra.
Un organique de 160 éléments qui sera placé sur une scène appropriée à gauche de l’entrée monumentale dans le jardin de la Cathédrale.

Une projection vidéo sur la façade de la Cathédrale et un système d’éclairage accompagnent la musique.
Un coup de trompette et une brève déclamation du char triomphal, renvoient le bâton au char triomphal et immédiatement après la fanfare des éléments Bersaglieri de Trapani se placent derrière les tambours.

En route vers Quattro Canti
Le char avance précédé des autorités, des médecins et des agents de santé et des Bersaglieri dans le cortège.
Les batteurs suivent le rythme.

Quatrième Station – Quattro Canti
Le Carro s’arrête à l’entrée de la Piazza Vigliena, l’Orchestra sul Carro accompagne une chanson arabe.
Un acteur qui joue Nofrio depuis le balcon du Palazzo Costantino-Di Napoli, raconte les merveilles de la ville à l’époque des Arabes, l’Orchestra sul Carro accompagne une chanson Nofrio fait l’éloge de la ville à l’époque de Frédéric.
L’Orchestra sul Carro chante une chanson grecque, Nofrio raconte la vie de Santuzza, l’Orchestra sul Carro chante une chanson baroque dramatique.
Nofrio raconte la peste et se termine par un chœur de trompettes angéliques.
Nofrio déclare que la peste est terminée.

Rullo di Tamburinari pour positionner Il Carro au centre de la Piazza Vigliena, Le maire prend place sur le podium de la voiture triomphale et crie trois fois « Viva Palermo et Santa Rosalia », la troisième fois depuis les portes supérieures du Carro exploser le pétales qui tombent sur la foule tandis que les trompettes et les tambours entendent avec force leur rythme festif, sur cette musique puissante la procession repart.

En direction de via Roma
Pendant ce temps, Nofrio monte sur le Chariot et cadence depuis le podium avant sur le pont avant, la progression du Chariot incitant les porteurs, la Fanfare des Bersaglieri alterne musicalement avec des coups de trompette aux tambours traditionnels.
La Charrette procède précédée par les autorités, par des médecins et des agents de santé.

Cinquième station – via Roma
Au centre de l’intersection entre Corso Vittorio et via Roma, le Carro s’arrête et les musiciens du Carro chantent une chanson festive.
Puis la procession repart à l’instigation de Nofrio.

Vers les Murs du Mal
Première partie: Les Tamburinai attirent l’attention sur la foule du Corso Vittorio et avec la collaboration des opérateurs de la protection civile, ils font place au passage du Char triomphal, tandis que la Fanfare des Bersaglieri précède le Chariot marquant le pas sur place et suivre avec de petits mouvements conduit le chariot à Piazza Marina.

Deuxième partie : Au sommet de l’église de Santa Maria della Catena sur le char triomphal, une voix féminine commence à réciter une complainte pour la ville en proie tandis qu’une section de six voix angéliques la soutient avec son chant.
Procédant lentement, le char avance tandis que tout autour de la ville s’assombrit.

Sixième station – Walls of the Bad
Le Chariot ralentit, ne s’arrêtant qu’un court instant devant la Porta Felice, tandis que l’Orchestre des Jeunes du Teatro Massimo, sur les marches de la promenade du Bad, joue un morceau de musique sombre qui cadence un rythme lent, même les lumières sont tamisées et le Chariot s’apprête à franchir la porte.

Septième station – Porta Felice
Le Chariot traverse la Porta Felice et en passant sous l’illumination la musique change de registre, l’Orchestre des Jeunes joue une chanson de grande ouverture et le Brass Marching Street Band improvise en répondant avec leurs instruments, puis devant la Porta tandis que la procession commence, il joue une musique joyeuse et festive du Dixieland accompagnant le Chariot à la Marina et le menant au temple de la musique.

Huitième station – Palchetto della Musica
La charrette triomphale s’arrête au milieu de la route.
Un narrateur remercie tous les participants et appelle les gens à remercier tous les musiciens en invitant les fanfares à jouer un dernier morceau.Le feu d’artifice commencera à minuit à l’endroit où le char est arrivé et clôturera les festivités.

Neuvième station – Porta dei Greci
À la fin des incendies, le char est allumé pour être placé dans la clairière à l’extérieur des murs de la Porta dei Greci sur la Piazza Kalsa en attendant les célébrations du 4 septembre.

Actualité actualisée de la Sicile 2022-07-01 13:08:00

This post is also available in: Anglais Français Allemand