Actualités

Le contrat Ita expire, le spectre du licenciement pour 520 travailleurs de Covisian à Palerme revient

#contrat #Ita #expire #spectre #licenciement #pour #travailleurs #Covisian #Palerme #revient

Six mois plus tard, le spectre des licenciements pour les quelque 520 anciens salariés d’Alitalia revient.
Hier soir, la société Covisian a informé les syndicats et le ministère du Travail que, n’ayant pas trouvé d’accord commercial satisfaisant avec le client Ita, le contrat serait résilié à compter du 30 avril.

Ensuite, on ne sait pas ce qui se passera ni pour les 200 qui sont passés en octobre d’Almaviva à Covisian.
Ni pour les 300 autres qui en 2023 auraient dû passer par Covisian à leur tour, selon l’accord trouvé au ministère, avec une transition progressive.

« Palerme ne peut pas se permettre tout cela.
Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons faire front commun pour donner des garanties d’emploi aux plus de 500 travailleurs qui risquent sérieusement de rester en dehors de Covisian et d’Almaviva – déclarent le secrétaire général Marcello Cardella et le secrétaire Emiliano Cammarata pour Slc Cgil Palermo – Cette énième urgence se déroule dans une phase très délicate pour le secteur de Palerme, qui depuis un certain temps est déjà en forte fibrillation en raison d’une série de changements de contrat qui déterminent une nouvelle et imprévisible réorganisation territoriale “.

Les secrétariats nationaux ont déjà demandé une réunion urgente au ministère du Travail et des Politiques sociales.
“En attendant la convocation de la table, qui, nous l’espérons, aura lieu immédiatement – dit le SLC CGIL Palerme – nous évaluerons avec les travailleurs les actions de lutte à mettre en place”.

© Tous droits réservés