Le Centre d’études Federico II est né : des initiatives de Palerme à Rome en passant par Bordeaux et New York

#Centre #détudes #Federico #est #né #des #initiatives #Palerme #Rome #passant #par #Bordeaux #York

Le premier rendez-vous international est prévu dans la capitale le 30 mai, avec une conférence dans la Sala Zuccari du Palazzo Giustiniani, siège de la Présidence du Sénat

Réaliser en Italie et à l’étranger des projets thématiques de portée historique et culturelle sur la figure du grand empereur, connu sous le nom de Stupor Mundi.
le Centre d’études Federico II basée à Palerme et avec des bureaux de représentation à Rome, New York et Bordeaux.

Une initiative vivement souhaitée par le président Giuseppe Di Francoaprès le succès obtenu avec la réalisation, en décembre 2021, de la première édition du “Federico II International Award” promu par la Fondation Solunto et la Maison France-Italie, deux institutions culturelles qui travaillent depuis trois ans à la rédaction de projets culturels et des projets socioculturels de haut niveau réalisés en Italie et à l’étranger.

Le premier rendez-vous international est prévu à Rome le 30 mai de cette année, avec une conférence dédiée à Frédéric II, dans la Sala Zuccari du Palazzo Giustiniani, siège de la Présidence du Sénat, où pour l’occasion le Prix sera décerné à des personnalités de le plus haut niveau.

Le centre d’études dédié à Frédéric II a déjà établi les personnes de contact dans les bureaux de représentation en Italie et à l’étranger : à Rome, le point de connexion est le journaliste et le parlementaire Mario Nannià New York les référents sont le chevalier et le journaliste Joséphine Buscaglia Maiettaprésident de l’AIAE, (Association des éducateurs italo-américains) e Stefano Vaccarajournaliste et rédacteur en chef du journal “La Voce di New York” ainsi que professeur de journalisme au Lehman College, Cuny.

Et puis encore en France, à Bordeaux, le compositeur et chef d’orchestre est présent Maria Luisa Macellaro La Franca.
En outre, le comité technique scientifique du Centre d’études Federico II est composé, également par Goffredo Palmerini, écrivain et journaliste international, Diego Cannizzarocompositeur et pédagogue, Pietro Luigi Mattavice-président de l’Université libre de politique et de Fabrice Tiganoprofesseur titulaire de droit administratif à l’Université de Messine.

En 2022, le thème dominant du programme est “La diplomatie culturelle pour une dimension internationale de la culture, pour une politique de développement et de coopération entre pays européens”.

Le centre d’études réalisera des projets en synergie avec la “Fondation Solunto” et en collaboration avec “Maison France – Italie”.
Parmi celles-ci, une conférence consacrée à Frédéric II intitulée : “Puer apulia, stupor mundi”, prévue à Rome le 30 mai 2022 à 9h30 dans la Sala Zuccari du Palazzo Giustiniani, siège de la Présidence du Sénat de la République.
A cette occasion interviendront trois orateurs distingués de niveau international et avec une première cérémonie de remise du Prix International Federico II.

Une rencontre socioculturelle bilatérale Italie-États-Unis est ensuite prévue à New York à l’Institut culturel italien, qui comprend une visite à l’ONU entre mai et juin, avec une date à définir, à effectuer en présence des autorités américaines et Italo Americane.
A cette occasion, le trophée Federico II sera décerné à Fabio Finotti (Directeur de l’Institut Culturel Italien), et à d’autres personnalités.

Une rencontre bilatérale Italie-France est également prévue, qui se tiendra à Bordeaux le 19 juin, intégrée par le projet international “Classique & Federico II International Award”, réalisé à la Basilique Église Notre-Dame avec la remise des honneurs et la Prix ​​Federico II à des personnalités françaises et italo-françaises, dont la vice-présidente du Sénat français Nathalie Delattre.

Enfin, une autre rencontre bilatérale socioculturelle se tiendra en Slovaquie, à Bratislava en septembre.
Les initiatives mentionnées font partie de la plate-forme culturelle “European Culture Vision 2032” dont le président Giuseppe Di Franco est le coordinateur international, un programme décennal de projets socioculturels dans les capitales européennes, avec une vision stratégique, systémique et tournée vers l’avenir en pensant.

This post is also available in: English