La maison, les voitures et le guichet automatique : c’est ainsi que Bonafede a protégé Messina Denaro : demain…

La banalité du mal se retrouve dans les images captées par la caméra de surveillance d’un supermarché de Campobello di Mazara. Matteo Messina Denaro, un massacre de l’organisation criminelle bien connue, avec le chariot, comme un citoyen ordinaire, fait le tour des étagères de nourriture et de détergents. L’œil de surveillance du magasin l’abat quelques jours seulement avant la capture qui a mis fin à un fugitif de 30 ans.
Pour les enquêteurs, c’est une confirmation importante du fait que le parrain de Castelvetrano vivait en permanence dans l’appartement du vicolo San Vito que l’arpenteur Andrea Bonafede, l’homme qui lui avait prêté son identité, lui avait acheté.