Actualités

Ismaele La Vardera quitte les hyènes et est candidate en Sicile contre la “Banda bassotti”

#Ismaele #Vardera #quitte #les #hyènes #est #candidate #Sicile #contre #Banda #bassotti #BlogSicilia #Dernières #nouvelles #Sicile

«Avec ma voix qui tremble et mon cœur bat mille fois, après 8 ans je quitte Le Iene.
Je retourne en Sicile pour changer avec toi.
Dans les prochains jours, je vous raconterai les détails d’une nouvelle aventure, peut-être la plus folle de ma vie”.
Alors Ismaele La Vardera, émissaire des Hyènes, revient à la politique et annonce la fin de la collaboration avec Le Iene, le programme historique d’Italia Uno qui traite des enquêtes et au-delà.

Adieu aux hyènes après 8 ans

Ainsi l’hyène Ismaele La Vardera quitte le programme après 8 longues années d’enquêtes et de reportages presque tous centrés sur sa terre, la Sicile.
Et il quitte les hyènes pour, une nouvelle fois, tenter une carrière politique.
Ce n’est pas la première fois pour le Palermo.
En 2017, soutenu par les Frères d’Italie et la Ligue du Nord, en effet, La Vardera était candidat à la mairie de Palerme avec le soutien de la Ligue du Nord et des Frères d’Italie.

Sympathisants de De Luca à la fenêtre

Pour quelle fonction il souhaite se présenter et avec le soutien de quel parti, ce n’est toujours pas clair mais cela devrait représenter une liste de centre-droit.
Quelle sera la force politique qui soutiendra Ismaele La Vardera n’a pas encore été révélée, mais sur les réseaux sociaux, quelque chose a commencé à bouger après l’annonce.
Plusieurs militants et sympathisants de Sicilia Vera, le mouvement de Cateno De Luca, ont commencé à partager la vidéo du journaliste de Palerme disant au revoir aux hyènes.

“Rendons la politique sicilienne transparente”

Des mots émouvants dans la vidéo publiée sur les réseaux sociaux.
“Après le film que j’ai fait, il m’a permis de comprendre les rouages ​​obscurs de la politique”.
La Vardera rappelle également le procès immédiatement après la dénonciation de la Ligue.
« Mon effort pour rendre la politique transparente.
Puis je suis retourné aux Hyènes en dénonçant abus et exactions mais je ne peux pas oublier l’amour de la politique et j’ai envie de recommencer à y mettre mon visage.
Je veux rendre mes énergies disponibles pour la Sicile.
Le gang des teckels de la politique a pillé nos beautés et volé nos rêves.
Aujourd’hui, je retourne en Sicile pour donner la parole à ceux qui ne croient pas à la politique.
Je veux revenir raconter ce qui se passe dans les salles du pouvoir”