Gela, des actifs de plus de 2 millions d’euros confisqués à un entrepreneur proche de la mafia

Le département d’enquête anti-mafia a mis en œuvre une ordonnance définitive de confiscation des avoirs émise par le tribunal de Caltanissetta – section des mesures de prévention contre un homme d’affaires Gelese aux multiples préjugés qui était proche de la mafia Nissen.

La mesure ablative, qui fait suite à une proposition de mesure de prévention des biens et des personnes avancée par le directeur de la DIA, trouve son origine dans une activité visant à localiser des avoirs illégaux attribuables à des organisations mafieuses.

Les investigations menées ont permis de pointer la proximité de la proposition avec les factions mafieuses qui lui ont permis au fil du temps de mettre en place de nombreuses activités économiques « polluées » ou « compromises » au sein des entrepreneurs locaux dont il a pu obtenir un énorme richesse personnelle.

Les enquêtes menées à l’époque, ont également révélé un « danger social » marqué contre le proposé, raison pour laquelle le tribunal de Nisseno lui avait appliqué la mesure de surveillance spéciale de sécurité publique, avec obligation de rester dans la commune de résidence , pour une période de deux ans.

La confiscation définitive dont la valeur totale dépasse 2 millions d’euros concernait : 7 sociétés dont une basée à l’étranger, des parts sociales, 6 immeubles, 2 terrains, 10 relations banque/poste et une voiture.

© Tous droits réservés

Category Caltanissetta

This post is also available in: Anglais Français Espagnol