Fûts périmés et dangereux saisis dans un entrepôt et une boutique à Brolo

Plus d’une centaine de colis d’engins pyrotechniques périmés, entassés dans une mezzanine et sans marquage CE. C’est ce qui a été trouvé et saisi dans un établissement commercial de Brolo par l’équipe administrative du commissariat de Capo d’Orlando engagée, ces derniers jours, dans des contrôles spécifiques visant à prévenir et réprimer la vente illégale d’engins pyrotechniques.

Vingt autres packs ont été retrouvés sur les étagères du magasin du centre-ville de Brolo, prêts à être vendus : dans ce cas également, les incendies avaient expiré depuis 2019 et avec une teneur nette en explosifs par pièce de 300 mg, supérieure à celle envisagée par la norme pour les détaillants sans licence de PS fixée à 150 mg par pièce.

La Gendarmerie a donc procédé à la dénonciation du propriétaire du commerce au Parquet de Patti pour vente de matériel explosif non classifié, ainsi que pour délit de commerce illicite de matériel explosif. Au lieu de cela, tout le matériel trouvé a fait l’objet d’une saisie.

© Reproduction réservée

Category Messina