Foss, manifestation avant le concert du Nouvel An. Schifani : « Nous trouverons des solutions »

Les syndicats Slc Cgil, Fistel Cisl, Uilcom Uil et Fials Cisal ont appelé à manifester pour le 1er janvier, devant le Teatro Politeama de Palerme, avant le début du concert du Nouvel An, prévu à 18 heures, pour exprimer leur désaccord avec la direction de la Fondation de l’Orchestre symphonique de Sicile. Les travailleurs exigent la démission immédiate du commissaire, du surintendant et du directeur artistique, exhortant les responsables à rétablir les organes statutaires.

“Nous avons une fois de plus été contraints de constater qu’il n’y a plus de place pour la négociation avec la gouvernance de la Fondation – expliquent les syndicats – le commissaire extraordinaire, le surintendant et le directeur artistique, non seulement ils n’ont pas su gérer les fondamentaux processus de développement de la Fondation mais ont depuis longtemps perdu tout contact avec la vie réelle de l’orchestre. En deux ans de redressement judiciaire, aucune énergie n’a été dépensée pour créer les conditions permettant de doter l’ensemble de la Fondation d’un plan organique stable et complet, qui ouvrirait la porte à la stabilisation des nombreux précaires historiques et accorderait la juste reconnaissance à ceux qui ont accomplissent des tâches inadéquates depuis des années à leur niveau. Le contrat de deuxième niveau a maintenant expiré depuis des années et, dans ce cas également, aucun progrès n’a été réalisé. Des contrats de 5 mois seulement étaient proposés aux personnels précaires, tandis que d’autres se voyaient proposer des contrats aux clauses abusives, le tout assaisonné d’un climat de confusion et de changements de direction continuels, nous avions proposé des solutions alternatives mais personne ne nous écoutait. Un budget prévisionnel a été approuvé – soulignent-ils – où tout est investi sauf dans le personnel de la fondation, et sans qu’il y ait eu de discussion préalable au moins sur les questions concernant les organisations syndicales. Le commissaire extraordinaire a nommé deux surintendants dont il était censé absorber les fonctions avec la charge économique conséquente et importante pour la Fondation. Le surintendant actuel a été nommé sans que la Fondation lance un appel d’offres public. Le directeur artistique met en avant les activités qui le touchent directement : il prend en charge la direction de deux concerts de la saison et dirige deux des enregistrements réalisés par l’orchestre entre juin et septembre. Face à une saison de concerts coûtant près de deux millions d’euros, il n’y a pas eu d’augmentation substantielle de l’audience. Depuis sa prise de fonction (presque deux ans) aucune tournée n’a été effectuée et aucun projet n’a été lancé pour les jeunes”, concluent les sigles syndicaux.

Schifani : « Nous allons rencontrer des problèmes de gestion »

«Au cours de ces heures, j’ai appris, par l’intermédiaire du conseiller pour le divertissement, les inconvénients et les raisons de la protestation entreprise par les travailleurs de la Fondation de l’Orchestre Symphonique Sicilien. J’ai l’intention d’ouvrir une interlocution avec la haute direction de Foss et avec les syndicats pour aborder concrètement les problèmes qui affligent cette institution culturelle de haute lignée et qui fait le prestige du monde artistique sicilien. Je m’engage à rechercher les solutions possibles, compatibles avec la réglementation et les moyens existants». C’est ce qu’a déclaré le président de la Région sicilienne, Renato Schifani,

© Reproduction réservée

Category Palermo