Actualités

“Et tu brilles Palerme”, la deuxième liste de Ferrandelli comme candidat à la mairie de Palerme

#brilles #Palerme #deuxième #liste #Ferrandelli #comme #candidat #mairie #Palerme #BlogSicilia #Dernières #nouvelles #Sicile

La course de Fabrizio Ferrandelli à la mairie de Palerme se poursuit et présente la deuxième liste à son soutien : « Et tu brilles Palerme ».
La présentation de la deuxième liste de Ferrandelli est prévue le 6 avril lors d’une conférence de presse dans la salle Mauro Rostagno du Palazzo delle Aquile à 10h30.
« Cette liste vient de loin – explique Fabrizio Ferrandelli – et est l’évolution naturelle du projet que nous avons lancé en novembre de l’année dernière, lorsque nous avons présenté un rapport qui illustrait toutes les criticités de notre ville.
A cette occasion, nous avons parlé de la façon dont Palerme était au bas du classement des villes italiennes pour plusieurs indicateurs de nature sociale et économique, en bref, de qualité de vie.
Mais cela n’a jamais été une raison pour baisser les bras, bien au contraire”.

La deuxième liste pour Ferrandelli

“Nous avons choisi d’appeler cette liste avec une citation de Pier Paolo Pasolini,” Et ici, ils vous apprennent à ne pas briller.
Et vous brillez à la place!, car c’est le moment de se concentrer sur la résolution des problèmes de cette merveilleuse ville.
Il s’agit donc d’une liste civique pour ceux qui se sentent prêts à apporter leur contribution à Palerme ».

La première liste est déjà officialisée

Ces derniers jours, Ferrandelli avait déjà présenté le symbole de sa première liste pour le prochain administratif à Palerme lors d’un événement au cours duquel l’exposant de la fédération + Europe-Action a exposé les points clés du programme et le périmètre politique dans lequel se déplace sa candidature pour maire de la capitale sicilienne.
Ferrandelli avait également réitéré son non à un large champ du centre-gauche.
« En novembre, nous avions ouvert à toutes les forces politiques de s’asseoir ensemble autour d’un programme et ensuite seulement d’indiquer un candidat.
Il me semble que c’est le contraire qui s’est produit dans les forces politiques.
Cela a commencé avec des noms complets, sans programme.
Nous ne comprenons pas sur quelle base ils se fondent.
Mais où sont passés ces messieurs ces cinq dernières années ? ».
Ce sont ses mots.