Embauches fictives, coup sur le patrimoine d’un entrepreneur de Palma

#Embauches #fictives #coup #sur #patrimoine #dun #entrepreneur #Palma

Le juge d’instruction du tribunal d’Agrigente, Stefano Zammuto, a ordonné – acceptant la demande du procureur général par intérim Salvatore Vella – la saisie préventive pour l’équivalent de 71 272,29 euros à payer par le propriétaire de la ferme « Contino Calogero » à Palma di Montechiaro et 10 prétendus « faux » ouvriers agricoles.
L’enquête du parquet porte, selon le parquet, sur une « escroquerie aggravée et continue pour l’obtention – annoncée par le palais de justice – de fonds publics en faveur de la ferme » Contino Calogero « , ainsi que contre les prétendus faux ouvriers agricoles, qui ont servi dans la même entreprise.
La saisie des avoirs et des comptes courants, imputables aux suspects, a été effectuée par le personnel de la lieutenance de police des finances de Licata ».

Le juge d’instruction «a reconnu l’existence du ‘fumus’ du délit d’escroquerie aggravée pour la réalisation de fonds publics supposé par le procureur, sur la base de l’enquête menée et des documents acquis par l’Inspection nationale du travail d’Agrigente.
En particulier, «il est supposé que de 2016 à 2020, Contino Calogero – écrit Vella – a embauché fictivement au moins 10 ouvriers agricoles.
Ces faux ouvriers ont par la suite présenté des demandes de chômage agricole, des demandes de perception d’allocations pour l’unité familiale, maladie et maternité et des demandes d’allocation Covid-19, recevant ainsi des versements indus pour un total de 71.272,29 euros, avec préjudice au Trésor public.
« .

cp Tous droits réservés

Actualité actualisée de la Sicile 2022-07-08 11:40:00

This post is also available in: Anglais Français Espagnol