Déchets, la décharge de Trapani rouvre ses portes aux compacteurs de Palerme

#Déchets #décharge #Trapani #rouvre #ses #portes #aux #compacteurs #Palerme

3′ LECTURE

La manifestation des maires cet après-midi sous les fenêtres de la présidence régionale et l’urgence des déchets dans plusieurs municipalités de la région de Palerme, évitées pour le moment.
La société qui gère la décharge de Trapani, qui avait fermé les portes aux compacteurs de la province de Palerme, a annoncé qu’elle autoriserait à nouveau les municipalités de Palerme à livrer des déchets à leur usine.

C’est la nouvelle qui attendait le maire de Termini, Maria Terranova, celui d’Altofonte, Angela De Luca, et le maire de Bagheria, Filippo Tripoli, qui ont manifesté aujourd’hui sur la Piazza Indipendenza à Palerme pour pousser la Région à adopter des mesures qui éviteraient la urgence déchets aux portes.
Avec eux était présent à la manifestation le député régional du M5S Giampiero Trizzino, expert en politiques environnementales et membre de la commission Environnement d’Ars.

« Nous sommes satisfaits – dit Terranova – de cette nouvelle et nous demandons que nous puissions non seulement nous concerter régulièrement, mais aussi nous permettre de résorber l’arriéré accumulé jusqu’à présent.
Il est cependant évident qu’il s’agit d’une solution tampon.
Les défauts de la Région demeurent : il y a eu un manque de planification et maintenant ce sont les citoyens qui paient.
Musumeci fais quelque chose de concret, ne pense pas qu’au fauteuil ».

La énième urgence déchets a été envisagée par l’indisponibilité de plusieurs décharges en Sicile, la dernière en date pour l’Oikos à Catane.
La goutte qui a fait déborder le vase a été la fermeture des portes de Trapani.

« Avec la chaleur – poursuit Terranova – il y avait un risque d’urgence sanitaire.
Et que fait Musumeci ? Alors que les municipalités s’effondrent et ne savent que faire, il convoque une conférence de presse pour nous dire que le centre-droit ne veut pas de lui comme candidat aux prochaines régionales.
Une fois de plus le gouvernement régional, seul responsable de cette destruction environnementale, échoue, montrant le manque de planification et l’absence totale d’une politique environnementale, continuant à mortifier nos territoires et nos citoyens.
Ils nous demandent de plus en plus de nous différencier, nous faisons d’énormes efforts pour contrôler et endiguer le phénomène d’abandon et, au final, nous assistons, impuissants, à la destruction de tout le dur labeur accompli, alors que de la Région les Srr des plus les zones agenouillées de la Région se méfient afin que des solutions adaptées soient identifiées pour le transport hors de la Région (avec des coûts supportés par les citoyens) des déchets indifférenciés, avertissant que la proposition du commissaire sera faite en cas d’inaction supplémentaire.
Nous n’avons pas l’intention de nous prêter à tout cela.
Nous ne pouvons pas facturer les coûts de transfert des déchets hors de Sicile aux citoyens ».

« Nous ne pouvons qu’apprécier – commente Trizino – l’intérêt de la conseillère régionale Daniela Baglieri qui a passé ces jours-ci pour que la décharge de Trapani puisse ouvrir les portes, mais nous ne pouvons pas passer sous silence ce que Musumeci aurait pu faire au cours de ses cinq années de législature.
Nous aurions pu et dû tout planifier à temps.
Il fallait prévoir de nouvelles usines, la modernisation de celles existantes, un réseau au service des Communes, et à la place nous nous sommes réduits à la dernière minute.
L’été vient de commencer, la Sicile est remplie de touristes et maintenant que nous avons besoin de plus d’installations, nous en avons si peu que nous sommes obligés d’envoyer des déchets hors de la région.
Justement pour éviter que les coûts de cette opération retombent sur les citoyens avec une énième augmentation du Tari, nous préparerons un amendement à la prochaine modification budgétaire que nous apporterons prochainement à l’ARS pour mettre en place un fonds ah hoc pour supporter les dépenses de les municipalités et évitez qu’une fois de plus vous mettiez la main dans les poches d’innocents siciliens ».

Actualité actualisée de la Sicile 2022-06-23 20:16:00

This post is also available in: Anglais Français Allemand Espagnol