Collection : sur le tender 10,5 millions aussi les yeux de l’Anac

CATANE – La dent continue de faire mal. Et la langue y bat toujours. Là perception obligatoire des impôts locaux au nom de la municipalité de Catane reste une affaire compliquée pour l’administration municipale de l’Etna. Et ce bien qu’un appel d’offres lancé en décembre 2021 Et un prix qui a déjà eu lieusur lequel, cependant, la hache des appels est suspendue Tribunal administratif régional de Catane et, maintenant, même un déclaration à l’Anac à propos de prétendus irrégularités dans la nomination des membres de la commission d’appel d’offres. UN appel d’offres de 10,5 millions d’euros d’assigner dont la mairie n’aurait pas fait usage du soutien de laurégale bureau régional qui accompagne les administrations locales dans le cas de procédures particulièrement exigeantes, principalement d’un point de vue économique.