Cérémonie à la Ficuzza en mémoire de Russo et Costa, tués par la mafia il y a 45 ans

Aujourd’hui, 20 août, c’est le 45e anniversaire de l’assassinat du lieutenant-colonel Giuseppe Russo et du professeur Filippo Costa tués en 1977 à Ficuzza, un hameau de la municipalité de Corleone. Une couronne de laurier a été placée sous la stèle commémorative, des honneurs ont été rendus et la motivation pour la médaille d’or de la vaillance civile a été lue pour la mémoire accordée au colonel Giuseppe Russo tué par quatre assassins corléonais, dont Leoluca Bagarella et Giovanni Brusca parce qu’il enquêtait les intérêts des clans dirigés par Riina et Provenzano dans la construction du barrage de Garcia, dans la campagne de Roccamena.

Le colonel, décédé en tant que commandant de l’unité d’enquête des carabiniers de Palerme, s’est également occupé d’autres enquêtes délicates, comme celle sur le meurtre de Peppino Impastato et celle sur le meurtre du président d’Eni, Enrico Mattei. La cérémonie s’est déroulée en présence du préfet de Palerme Giuseppe Forlani, du commandant interrégional des carabiniers “Culqualber”, du général de corps d’armée Riccardo Galletta, du commandant de la Légion de Sicile, du brigadier général Rosario Castello, de la division provinciale commandant de Palerme, général de brigade Giuseppe De Liso, du maire de Corleone, Nicolò Nicolosi, des plus hautes autorités civiles et militaires locales et régionales, des proches des morts. Le général Galletta, dans son discours, a rappelé l’exemple du colonel Russo, à la fois en tant qu’officier de l’arme, et en tant qu’enquêteur habile, dont l’intuition a été décisive pour faire la lumière sur le quartier mafieux de Corleone, qui a également été mari et père , donc soulignant l’importance de l’héritage que, en tant que témoin de l’histoire, il a laissé aux jeunes. L’archevêque de Monreale, Gualtiero Isacchi, a finalement récité une prière au suffrage pour les victimes.

© Tous droits réservés

Category Palermo