Catane, un autre dimanche avec un timbre rouge en raison des canicules et des risques d’incendie mais toute l’île est en danger

#Catane #autre #dimanche #avec #timbre #rouge #raison #des #canicules #des #risques #dincendie #mais #toute #lîle #est #danger

La protection civile de la région sicilienne a publié hier un bulletin d’alerte au risque d’incendies et de vagues de chaleur aujourd’hui, dimanche 3 juillet.
La canicule touchera toute l’île avec un palier d’alerte rouge sur Messine et Catane où les températures perçues atteindront les 37 degrés.
Point rouge à la place pour le risque d’incendies dans les provinces d’Agrigente, Caltanissetta et Raguse, mais aussi dans ce cas toute l’île est à risque.

Je serai donc un dimanche de feu dans tous les sens.
Hier déjà, rien qu’à Catane, 35 interventions ont été effectuées par les pompiers du commandement provincial pour divers incendies de végétation et de broussailles dans la ville et dans la province.
De Zaffarana Etnea à Adrano, de Santa Venerina à l’autoroute A18, entre Giarre et Acireale, de Scordia à Misterbianco.
Les interventions les plus importantes concernaient San Gregorio di Catania, via Taormina et via Giacomo Leopardi.

Mais comment toute l’île brûle A Messine, les incendies se sont développés à Santa Margherita, Santa Venera, Barcellona Pozzo di Gotto et Piraino (contrada San Costantino), Casalvecchio Siculo (contrada Sant’Elia).
A Palerme, à Carini, dans le quartier du cimetière.
Dans le quartier Nisseno à Riesi (dans le quartier Palladio), Mazzarino (le quartier Rigiulfo, le quartier Brigadieci, le quartier Alzacudella et le quartier Budunetto).
Dans la région de Trapani de Partanna (district de montagne).
Dans le quartier Ennese de Barrafranca, Piazza Armerina (quartier de Santa Caterina), où les flammes ont été repoussées vers la zone de la réserve naturelle de Bellia et la base d’entraînement militaire d’Aoste.
Dans la région d’Agrigente à Ribera (dans le quartier de Musiti) et Sciacca (dans le quartier de Grattavole).

Des jours comme ceux-ci, il y a aussi une grande inquiétude pour les personnes âgées.
Emiliano Abramo, président de la Communauté de Sant’Egidio, lance un appel en faveur des personnes âgées invitant tout le monde, des citoyens aux institutions, à se mobiliser pour elles.
«Nous sommes inquiets – dit-il – de la condition des personnes âgées dans un été aussi chaud.
Nous savons que les températures élevées aggravent les conditions de fragilité et de solitude.
Il faut donc se mobiliser tous, associations, paroisses, réalités du territoire, pour les sauver de la chaleur et de l’isolement ».

En savoir plus:

prévisions

D’où son appel à créer de véritables réseaux autour des personnes âgées, pour les contrôler et les aider en cas de besoin, et non pour qu’elles se sentent seules.
Un réseau dans lequel même le marchand de journaux, le pharmacien, le portier, le vendeur du quartier, c’est-à-dire ceux chez qui les personnes âgées se rendent habituellement, peuvent être activés pour devenir des « sentinelles » qui alertent les enfants, ou les personnes de contact, en cas où ils ne voient pas l’aîné pendant quelques jours.

« Une façon d’éviter que les problèmes ne deviennent des tragédies, comme en témoigne le fait qu’en Italie, le nombre de ceux qui meurent dans la solitude a augmenté ».
Pas seulement.
Le réseau accompagne également les personnes âgées pour les courses, le transport de bouteilles d’eau et pour toutes les tâches qui deviennent particulièrement lourdes, difficiles et risquées avec la chaleur.
C’est la philosophie qui a guidé le projet « Vive les personnes âgées » de la Communauté de Sant’Egidio, qui s’occupe de 600 personnes âgées.
Les bénévoles du groupe ont retrouvé les anciens de la première mairie, le centre historique, en identifiant leurs nom, adresse, numéro de téléphone et de leurs enfants ou parents les plus proches.
Information par laquelle les volontaires communautaires exercent une activité de veille sur la santé des personnes âgées en leur passant un coup de fil tous les trois jours, une visite par semaine, ou en allant les trouver sollicités par le réseau des « sentinelles » qui signalent des difficultés et problèmes, tout comme l’aîné lui-même ou sa famille.

Afin de soutenir les personnes âgées, en particulier en cette période difficile de l’année, la Communauté de Sant’Egidio s’apprête à publier et à distribuer aux personnes âgées un dépliant dans lequel sont indiquées les bonnes pratiques pour faire face à la chaleur estivale, c’est-à-dire conduite de la vie afin que vous puissiez rester dans votre propre maison.
Par exemple, il est conseillé aux personnes âgées de bien s’hydrater, c’est-à-dire de boire beaucoup d’eau, au moins deux litres par jour, soit 10 verres d’eau, et cela parce que, n’ayant pas soif, beaucoup ne s’hydratent pas.
De plus, il leur est conseillé d’éviter le café, de boire des boissons alcoolisées ou gazeuses car elles contiennent du sucre et de manger des repas légers sans beaucoup de condiments.
Encore.
Il est bon de manger beaucoup de fruits et de légumes.
De plus, des conseils sont donnés pour gérer certains aspects de la vie quotidienne.
Les personnes atteintes de diabète doivent faire très attention au soleil.
Il explique comment ventiler la maison et à quelles heures, comment diriger le ventilateur pour ne pas s’exposer directement et éviter qu’il ne crée des problèmes, comment utiliser les éventuels climatiseurs pour éviter les changements brusques de température et l’inconfort qui en résulte.
Toutes les informations qui seront expliquées aux personnes directement concernées.

Enfin, la Communauté de Sant’Egidio met à disposition son numéro de téléphone 095/2967861 pour signaler des urgences de toutes sortes, du sentiment de faiblesse ou d’évanouissement, aux maux de tête, à la baisse de la tension artérielle.
Une façon de vous alerter immédiatement en cas de problème et de faire en sorte que les personnes âgées en difficulté soient rejointes immédiatement.

cr cp REPRODUCTION RÉSERVÉE

Actualité actualisée de la Sicile 2022-07-03 10:02:00

This post is also available in: Anglais Français Espagnol