Caltanissetta, accusé d’avoir reconstitué la famille mafieuse Nissen mise en examen de Bontempo et des suspects du blitz La bella vita

#Caltanissetta #accusé #davoir #reconstitué #famille #mafieuse #Nissen #mise #examen #Bontempo #des #suspects #blitz #bella #vita

Rita Cinardi
22 juin 2022 20:12

Partager des nouvelles

Copier le lien Partager les nouvelles

Caltanissetta GUP Graziella Luparello a inculpé dix personnes impliquées dans l’enquête anti-mafia « La bella vita ».
Certains d’entre eux sont accusés d’avoir remis sur pied la famille mafieuse en dirigeant un réseau d’extorsion et de trafic de cocaïne.
D’autres, commerçants et entrepreneurs, sont au contraire accusés de complicité pour avoir nié avoir immédiatement sollicité des fonds de protection ou avoir tenté de profiter de contacts avec certains membres de la mafia.
Les accusés du procès, qui débutera en septembre, sont Carmelo Bontempo, 44 ​​ans, Fabio Meli, 44 ans, Giovanni Puzzanghera, 45 ans, Francesco Zappia, 48 ans, Ernesto Mirandi, 39 ans, Giuseppe Polizzi, 43 ans, Giovanni Vinciguerra, 36 ans ; et les entrepreneurs Michele Amico, 42 ans, Massimiliano Iorio, 43 ans et Michele Todaro, 43 ans.
Un autre suspect, Mario Ragusa, 29 ans, qui répond à des épisodes isolés de trafic de cocaïne, avait négocié la peine de 6 mois.
Les accusés sont défendus par les avocats Giuseppe Dacqu, Danilo Tipo, Davide Anzalone, Walter Tesauro, Sergio Scollo, Gianluca Firrone, Dino Milazzo, Davide Schillaci, Luigi Di Natale et Ernesto Brivido.
(Sur la photo, le chef de la police Emanuele Ricifari, le chef de le Flying Squad Nino Ciavola et le procureur Gabriele Paci lors de la conférence de presse du blitz de l’année dernière)

Actualité actualisée de la Sicile 2022-06-22 20:12:00

This post is also available in: Anglais Français Espagnol