Billets chers pour les îles Éoliennes, attrait difficile

#Billets #chers #pour #les #îles #Éoliennes #attrait #difficile

Depuis hier, voyager avec des véhicules financés par l’État vers et depuis Îles Éoliennes, mais plus généralement dans les petites îles de Sicile, cela coûte plus cher.
Comme annoncé sur ce type de liaisons (bateaux et hydroptères) un 20% d’augmentation des tarifs en récupération partielle de l’augmentation des coûts du carburant.
Le mécontentement est évident et, les huit maires des petites îles siciliennes – Francesco Forgione, de Favignana – Îles Egadi; Philippe Mannino de Lampedusa et Linosa ; Giacomo Montecristo, par Leni; Ricardo Gullo de Lipari; Clara Ramette, de Malfa; Vincenzo Campo de Pantelleria; Domenico Arabia, de Santa Marina Salina e Salvatore Militello, di Ustica – ont pris des mesures pour que cette augmentation puisse être remboursée.
À cet égard, ils ont écrit au ministre Giovannini et le conseiller régional pour la mobilité Faucon soulignant « une opposition et une grande déception pour un choix qui causera des dommages économiques incalculables, surtout en ce début de saison touristique, dont les timides signes de reprise, pour l’année en cours, sont de bon augure pour l’économie locale ».
Les maires, en demandant au ministre de mettre en œuvre toute action nécessaire, visant à rétablir les conditions et modalités prévues par la convention réglementant les liaisons maritimes d’intérêt de l’État, afin d’en rétablir le plein respect, dans l’intérêt de la insulaires, soulignent la disparité qui s’est créée avec ces augmentations.

Lire l’article complet dans l’édition imprimée de Gazzetta del Sud – Messina

cp Tous droits réservés

Actualité actualisée de la Sicile 2022-06-23 03:30:00

This post is also available in: Anglais Français Espagnol