Autoroutes et routes nationales, fonds pour les travaux sur les lignes Palerme-Mazara et Caltanissetta-Gela

Pluie de fonds pour la sécurité sur les routes gérée par Anas, avec 1,7 milliard d’euros pour 25 appels d’offres. La Sicile aura aussi sa part, avec les travaux prévus sur l’A29 Palerme-Mazara del Vallo et sur l’A19 Palerme-Catane. Il s’agit d’interventions pour la mise à niveau et l’entretien programmé du réseau également par le biais de nouvelles technologies en vue d’élever de plus en plus les normes de sécurité, d’améliorer l’efficacité et le confort de conduite. Un appel d’offres, comme mentionné, dans le cadre d’un accord-cadre, porte sur la réhabilitation et la mise aux normes des autoroutes A19 et A29, pour un montant total de 250 millions d’euros.

Non seulement cela: il existe également un projet pour compléter l’itinéraire routier de la SS626 de la Valle del Sosio, également connu sous le nom de voie express Caltanissetta-Gela, qui comprend également le service de surveillance géotechnique pendant la construction, du km. 27 800 par km. 39 000 pour une valeur totale de plus de 19,8 millions d’euros. Un appel d’offres également pour la fourniture de 10 ponts mobiles aménageables (par pont), dont cinq installés sur des camions à deux essieux avec une extension minimale de 15 mètres et cinq installés sur des camions à trois essieux avec une extension minimale de 17 mètres , pour un total de 6 millions d’euros. En Sicile également un lot pour l’assistance technico-administrative au responsable de la procédure et au bureau de gestion des travaux pour l’exécution des interventions de maintenance programmées pour une valeur totale de 70 millions d’euros (16 lots au total).

En parlant d’autoroutes, la réouverture du tunnel Telegrafo sur la ligne Messine-Palerme, fermée (uniquement en direction de Palerme) après un incendie de camion le 24 décembre dernier, sera reportée à la nouvelle année. Probablement la deuxième semaine. Selon les premières analyses des techniciens du consortium Autostrade Siciliane (la société qui gère l’A20), il faudrait en effet environ 14 jours pour remettre en état la partie du tunnel endommagée par l’incendie. Cela a été rapporté par le directeur général du consortium Salvatore Minaldi qui a effectué une inspection dans la zone de l’accident. Les techniciens de l’entreprise en charge de la restauration sont à l’œuvre en galerie 24h/24.

La situation du trafic sur la route nationale 113 (utilisée de Messine à Rometta, où vous pouvez reprendre l’autoroute en direction de Palerme) continue d’être au moins chaotique, en raison de l’important trafic. Pendant ce temps, la polémique s’ensuit. L’incendie du camion à l’intérieur du tunnel « ne pouvait être considéré qu’en apparence comme un accident fortuit. Mais ce n’est pas le cas pour ceux qui connaissent l’histoire récente de ce tronçon d’autoroute», explique Michele Barresi, secrétaire général d’Uiltrasporti, qui rappelle qu’il y a tout juste un an, l’inspecteur envoyé par le ministère de l’Infrastructure, à la suite d’enquêtes et de contrôles sur tunnels et viaducs de l’A20, a signalé les mauvaises conditions du tunnel Telegrafo dans un rapport substantiel. Dans les 47 pages livrées le 21 mars 2021, l’inspecteur a laissé entendre au Cas, le concessionnaire du ministère, une série d’interventions qualifiées d'”urgentes et ne pouvant être différées”. A la page 19 de ce document, l’inspecteur écrit textuellement que sans ces interventions “les conditions pour garantir le passage du trafic autoroutier en toute sécurité n’existent pas pour le tunnel inspecté”.

La situation apparaissait si grave que la première disposition demandée était “d’interdire la circulation sur autoroute jusqu’à ce que tous les problèmes signalés aient été résolus”. Bon nombre des problèmes critiques identifiés concernaient le toit et la surface de la route. Uiltrasporti rappelle également que le même inspecteur du MIT, dans une interview immédiatement après un épisode similaire qui s’est produit à l’intérieur de la galerie Telegrafo, lorsqu’une voiture a pris feu causant des inconvénients dans ce cas également, a appelé à une action immédiate. Il déclarait à cette occasion : « Le tunnel du Télégraphe aurait dû être fermé dès mars 2021. Encore moins après un incendie qui, au mieux, a fait cuire les matériaux de revêtement du tunnel. Après un incendie de ce type, l’urgence de fermer est inévitablement amplifiée».
Des propos qui pour le syndicat « résonnent plus que jamais et dont nous sommes convaincus doivent bénéficier de la plus grande attention de la part des organes compétents pour vérifier quelles interventions ont été réalisées par le Consortium au cours de cette période.

© Reproduction réservée

En savoir plus dansédition numérique

Du Giornale di Sicilia en kiosque.
Pour tout lire, achetez le journal ou téléchargez la version numérique

LIRE L’ÉDITION NUMÉRIQUE

Category Palermo