Adieu à un chercheur infatigable

#Adieu #chercheur #infatigable

Giovanni Mendola, professeur d’histoire de l’art, est décédé.
Il s’est occupé de la recherche archivistique, avec une attention particulière aux aspects artistiques de la Sicile.
Pour ceux qui l’ont bien connu, c’est « une grave perte pour le monde de la recherche et des études sur l’art et les artistes travaillant sur l’île et, en particulier, à Palerme à l’époque moderne ».

La Galerie régionale de Sicile se souvient de lui ainsi : « Un érudit attentif et un chercheur infatigable s’en va.
Mendola a toujours apporté son importante contribution à la recherche historique et artistique appuyée par des sources documentaires.
Le polyptyque de Carmine Maggiore, le séjour de Van Dyck à Palerme, l’environnement artistique de Palerme entre les XVIe et XVIIe siècles ne sont que quelques-unes de ses recherches, auxquelles de nombreuses autres auraient certainement été ajoutées.
De Giovanni Mendola, nous nous souvenons non seulement de la méthode de recherche rigoureuse et de la curiosité curieuse, mais aussi de la grande disponibilité envers les collègues et ouverture et soutien aux jeunes chercheurs ».

Grâce à une recherche continue dans les collections d’archives, l’enseignant a également contribué considérablement à une meilleure connaissance du patrimoine historique et artistique sicilien.
Mendola avait mis en péril le séjour acclamé du Caravage à Palerme, lui ouvrant de nouveaux horizons, et, documents en main, avait reculé dans le temps l’exécution de la célèbre fête de la Nativité, malheureusement disparue.
Les funérailles auront lieu demain 22 juin à 11h dans l’église de Sant’Espedito de via Garzilli.

Actualité actualisée de la Sicile 2022-06-21 20:04:00

This post is also available in: Anglais Français Allemand Espagnol