À la Fondation Gesualdo Bufalino de Comiso, le Festival culturel “ L’ingénieur de Babel ” – Fondation Gesualdo Bufalino – Comiso

#Fondation #Gesualdo #Bufalino #Comiso #Festival #culturel #Lingénieur #Babel #Fondation #Gesualdo #Bufalino #Comiso

Théâtre, art, musique et bien sûr littérature.
A l’ère de la mutation, le mot et son destin sont présentés à travers des langages créatifs en constante évolution.
Dans ce contexte culturel, la Fondation Gesualdo Bufalino de Comiso entend poursuivre son double projet de diffusion et de relecture de l’œuvre du buffle adapté dans la clé d’une hybridation renouvelée avec le langage artistique et créatif contemporain.

Il y a cette volonté précise dans la deuxième édition du festival culturel “L’ingénieur de Babel”, avec une programmation culturelle qui se déroule du 18 juin au 2 juillet 2022.

Programme
Commençons SAMEDI 18 JUIN, à 20h00, dans la cour évocatrice de la Fondation, avec l’événement “Douleur sur la balance.
Un solo pour la paix”
, présentation de l’oeuvre picturale “È tornata” de Giovanni La Cognata, un solo pour la paix contre la guerre.
La journaliste et critique Elisa Mandarà présente l’ouvrage dans un dialogue avec l’auteur sur un thème actuel comme celui de la guerre.
Suivra une intense lecture de textes de bisons intitulée “Eine Kleine Nachtmusic “ confiée à l’interprétation d’Antonio Ruello et Federica Cilia.
L’œuvre de Giovanni La Cognata restera exposée dans les locaux de la Fondation Bufalino jusqu’au 20 juillet et pourra être utilisée selon les heures d’ouverture normales.

DIMANCHE 19 JUINà 19h00, avec la présentation attendue du livre imprimé de Gesualdo Bufalino, “Moi, Franca Florio”, scénario inédit de l’écrivain de Comiso, retrouvé parmi ses papiers dédicacés.
Le livre publié par ArchiLibri en coédition avec la Fondation Bufalino, contient la préface du critique de cinéma et professeur de cinéma à l’IULM de Milan, Gianni Canova, et l’introduction du critique littéraire et écrivain Massimo Onofri ; le livre est accompagné de magnifiques illustrations de l’artiste Giovanni Robustelli.
Massimo Onofri et le réalisateur Andrea Traina assisteront à la présentation.
L’événement culminant lié au scénario aura lieu les 24/25/26 juin, avec la “première” de la pièce basée sur le scénario inédit du même nom de Gesualdo Bufalino.
Le spectacle est présenté par Spazio Naselli et la Fondation Gesualdo Bufalino, dirigée par Giampaolo Romania.
Départ à 21h00.

MERCREDI 29 JUIN à 20h00 “A l’heure du dernier naufrage” est le quatrième rendez-vous avec le discours musical de l’auteur-compositeur-interprète modicain Giovanni Caccamo qui divertira le public en rappelant ses paroles, des vers d’autres auteurs (l’un d’eux Bufalino!) et le musique de son dernier album “Parola”.
Un dialogue raffiné entre poésie, prose et musique que Caccamo exprime inspiré par la centralité du mot et le besoin nécessaire de rechercher la lumière à travers l’art et la poésie.
Une autre initiative importante est “Votre Honneur Bufalino – Jurisprudence, négociation de plaidoyer et droit pénal, dans” Le menzogne ​​della notte “de Gesualdo Bufalino.

La rencontre aura lieu VENDREDI 1 JUILLET à 19h00.
Alberto Andronico, professeur de philosophie du droit à l’Université de Catane, parlera de la relation étroite entre le droit et la littérature ; Monica Monego, procureure adjointe de la République du tribunal de Raguse, discutera du droit au silence et de l’interrogatoire de l’accusé dans le système d’enquête criminelle dans le cadre de la négociation de plaidoyer, proposée aux protagonistes du roman de Bufalino ; enfin, Nunzio Citrella, avocat et président de la chambre criminelle de l’Iblei, parlera de la fonction éducative de la peine à travers l’analyse de certains passages du roman.
Au cours de la rencontre, l’acteur Alessandro Romano lira des pages extraites de “Les mensonges de la nuit” de Gesualdo Bufalino.

Le programme de “L’Ingénieur de Babel” se termine SAMEDI 2 JUILLET, à 19h00, avec la présentation de “Sicile noire” (Archipel d’Ithaque), le dernier recueil en vers du poète Fernando Lena, présenté par Maria Rita Schembari.
L’auteur lui-même intervient par la lecture de quelques poèmes tirés du recueil.
Suite à un récital dédié à la figure de Gesualdo Bufalino intitulé “La sorcellerie des ombres” de Salvo Giorgio, avec Lella Lombardo et Matteo Tomasello.

La deuxième édition du festival culturel “L’engegnere di Babele” bénéficie de la contribution publique de la municipalité de Comiso, de l’Assemblée régionale sicilienne et est parrainée par la Banca Agricola Popolare di Ragusa et la société Agriplast.
Tous les événements auront lieu à Comiso, dans la cour de la Fondation Gesualdo Bufalino (Piazza delle Erbe, 13).
L’entrée aux événements est gratuite,
L’accès est sur réservation uniquement pour le spectacle théâtral “Io, Franca Florio” les 24/25/26 et pour la causerie musicale de Giovanni Caccamo, “A l’heure du dernier naufrage” le 29 juin.

Info
Fondation Gesualdo Bufalino
piazza delle Erbe, 13 – Comiso (Rg)
Tél.0932 712273 – Cellulaire 370 1268132
info@fondazionebufalino.it
www.fondazionebufalino.it

Chargement des commentaires…

Actualité actualisée de la Sicile 2022-06-15 16:37:00

This post is also available in: English