A Erice demain une leçon ouverte du prix Nobel ‘t Hooft sur la gravité et la matière

#Erice #demain #une #leçon #ouverte #prix #Nobel #Hooft #sur #gravité #matière

44

Chercheurs et étudiants, les « cerveaux » du monde entier reviennent à la Fondation Majorana

« Gravité et matière dans le monde subnucléaire ».
C’est le titre de la conférence de master – exceptionnellement ouverte au public – que le prix Nobel de physique 1999 Gerardus’t Hooft tiendra demain à Erice.
La leçon conclura la mini-revue de « June of Science » prévue par Fondation Ettore Majorana et a commencé la semaine dernière avec le Symposium sur l’hydrogène.

Après l’arrêt de deux ans de la pandémie, la Fondation a en effet repris au mois d’avril à Erice le calendrier chargé des écoles de spécialisation fréquentées pendant des décennies par les meilleurs esprits du monde entier, chercheurs et étudiants d’universités italiennes et étrangères .

Demain, à l’issue du 58ème cours de l’Ecole Internationale de Physique Subnucléaire – créée à Erice en 1962 par le physicien prof.
Antonino Zichichi et fusionné avec la Fondation Ettore Majorana – dans l’Aula Magna de l’Institut Blackett – San Domenico (19h30) avec les quelque 130 « cerveaux » internationaux, il y aura aussi des citoyens ordinaires, des touristes mais aussi des étudiants siciliens attirés par Erice par l’occasion incontournable de suivre en direct la leçon d’un lauréat du prix Nobel.

Avec ‘t Hooft, directeur de l’École, sera le collègue et co-directeur, Antonio Zoccoli, professeur de physique nucléaire à l’Université de Bologne.
Le rapport a été présenté par le maire d’Erice, récemment reconfirmé, Daniela Toscano, et pour la fondation Majorana, Lorenzo Zichichi.

La Fondation poursuit le calendrier des cours avec celui dédié à l’eau et sa protection, programmé du 24 juin au 2 juillet avec la co-direction de Peter Hänggi, physicien théoricien suisse – professeur de physique théorique à l’Université d’Augusta connu pour ses travaux originaux travaux sur le mouvement brownien et le concept de moteur brownien, de résonance stochastique et de systèmes dissipatifs – et par Fabio Marchesoni, physicien Unicam de l’École des sciences et techniques et l’un des membres de l’équipe internationale engagée dans les travaux de recherche qui ont conduit au premier mesure expérimentale des effets hydrodynamiques qui régulent le transport de matière dans les micro- et nano-canaux d’intérêt biotechnologique et nanotechnologique.
Ici aussi, plus d’une centaine de jeunes étudiants internationaux et professeurs d’académies du monde entier.

cp Tous droits réservés

Actualité actualisée de la Sicile 2022-06-21 19:56:00

This post is also available in: Anglais Français Espagnol